Certification des représentants du personnel et des mandataires syndicaux

Certification relative aux compétences acquises dans l’exercice d’un mandat de représentant du personnel ou d’un mandat syndical.

À travers l’exercice de leur mandat, qui réclame des connaissances et des aptitudes variées, les représentants du personnel et les délégués syndicaux développent des compétences multiples. La certification relative aux compétences acquises dans l’exercice d’un mandat de représentant du personnel ou d’un mandat syndical constitue pour ces bénéficiaires un véritable atout pour faire valoir leurs compétences, acquérir une nouvelle qualification et évoluer professionnellement.

Elle vient renforcer la sécurisation des parcours professionnels des représentants du personnel et des délégués syndicaux.

Cette certification vise, par équivalence directe avec une partie d’une certification professionnelle existante, à créer des passerelles vers des métiers qui ne sont pas nécessairement les métiers d’origine des mandatés. Elle peut permettre ainsi la prise en compte des compétences acquises au cours d’un mandat syndical ou de représentant du personnel dans une suite de parcours professionnel.

Qui est concerné ?

Toutes les personnes justifiant l’exercice d’un mandat de représentant du personnel ou d’un mandat syndical au cours des cinq années précédant la session d’examen peuvent candidater à cette certification.

Comment est structurée la certification ?

La certification est structurée en six domaines de compétences transférables, rédigés à partir des compétences qui correspondent à l’exercice des mandats exercés en entreprise. Les domaines de compétences de cette certification sont dénommés certificats de compétences professionnelles (CCP) :

  • CCP « Encadrement et animation d’équipe » ;
  • CCP « Gestion et traitement de l’information » ;
  • CCP « Assistance dans la prise en charge de projet » ;
  • CCP « Mise en œuvre d’un service de médiation sociale » ;
  • CCP « Prospection et négociation commerciale » ;
  • CCP « Suivi de dossier social d’entreprise ».

Chacun de ces CCP présente au moins une équivalence avec un bloc de compétences d’un titre professionnel délivré par le ministère du travail.

Équivalences entre CCP et blocs de compétences d’un titre professionnel
Certification relative aux compétences acquises dans l’exercice d’un mandat de représentant du personnel ou d’un mandat syndicalTitre professionnel délivré par le ministère du Travail
CCP « Encadrement et animation d’équipe » Bloc de compétences
« Animer une équipe »
du titre professionnel
« Responsable de petite et moyenne structure »
(niveau III)
CCP « Gestion et traitement de
l’information »
Bloc de compétences
« Gérer le traitement, l’organisation et le partage de l’information »
du titre professionnel
« Assistant de direction » (niveau III)
CCP « Assistance dans la prise en charge d’un
projet »
Bloc de compétences
« Assister un dirigeant dans la prise
en charge d’un projet »
du titre professionnel
« Assistant de direction » (niveau III)
CCP « Mise en œuvre d’un service de
médiation sociale »
Bloc de compétences
« Assurer un service de médiation sociale »
du titre professionnel
« Médiateur social accès aux droits et services »
(niveau IV)
CCP « Prospection et négociation
commerciale »
Bloc de compétences
« Prospecter, présenter et négocier une
solution technique »
du titre professionnel
« Négociateur technico‐commercial » (niveau III)
CCP « Suivi de dossier social d’entreprise » Bloc de compétences
« Assurer la tenue et le suivi du dossier social
de l’entreprise »
du titre professionnel
« Gestionnaire de paie » (niveau III)

Comment sont évaluées les compétences ?

Pour chaque CCP transférable, l’épreuve de certification est une épreuve appelée questionnement à partir de productions. Elle se déroule en 2 ou 3 parties, en fonction du nombre de compétences à évaluer. Chaque partie donne lieu à la production par le candidat d’un écrit de 2 à 4 pages, élaboré en amont de la session. Cet écrit est présenté au jury pendant 10 à 15 minutes.

Le jury questionne ensuite le candidat pendant 15 à 20 minutes. Le candidat devra démontrer ses compétences acquises lors du mandat et sa capacité à les transférer vers des compétences professionnelles du métier visé.

La totalité des compétences doit être validée par le jury pour l’acquisition du CCP.

Les détails des productions attendues et des modalités d’évaluation sont décrits dans le référentiel de certification de chaque CCP transférable.

Des modalités d’accompagnement des candidats sont mises en œuvre par l’AFPA pour les aider à rédiger leur dossier professionnel, notamment, à exposer les compétences acquises lors de leur mandat et à démontrer leur capacité à les transférer vers les compétences du métier visé.

Organisation des sessions d’examen

L’organisation des sessions d’examen est assurée par l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA), dans les centres qui ont sollicité un agrément auprès de la Direccte.

La région Pays de la Loire a été choisie comme territoire pilote pour un premier déploiement de cette certification : les premières sessions s’y sont déroulées en juillet 2018. Un déploiement dans l’ensemble des territoires est prévu début 2019, après retour d’expérience de la région pilote.

En 2018, les personnes souhaitant candidater au dispositif peuvent s’adresser à la Direccte Pays-de-la-Loire ou au centre AFPA le plus proche de chez eux.