Rémunération des stagiaires de la formation professionnelle

La formation professionnelle est un vecteur privilégié d’accès à l’emploi durable pour les jeunes mais ses modalités de rémunération, peu incitatives, ne les encourageaient pas à y recourir. Afin de répondre à cet enjeu, le Gouvernement a décidé de revaloriser la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle et en étendre le bénéfice à de nouvelles catégories.

De quoi s’agit-il ?

Depuis le 1er mai 2021, le montant de la rémunération des jeunes stagiaires de la formation professionnelle est revalorisé :

  • 200 € par mois pour tous les stagiaires de la formation professionnelle âgés de 16 à 18 ans (contre 130 € jusqu’à présent) ;
  • 500 € par mois pour tous les stagiaires de la formation âgés de 18 à 25 ans révolus (contre un peu plus de 300 € auparavant) ;
  • 685 € par mois pour tous les stagiaires de la formation de plus de 26 ans (contre une rémunération de 401 € ou 652 € selon les cas, jusqu’à présent).

Le bénéfice de cette rémunération est également étendu aux personnes en recherche d’emploi qui suivent un programme d’accompagnement financé par le Plan d’investissement dans les compétences.

Qui peut en bénéficier ?

Pour en bénéficier, vous devez soit :
- Être en recherche d’emploi et être inscrit à un stage de formation professionnelle agréé par l’État ou par les Régions.
- Être engagé dans un dispositif d’accompagnement pour entrer en formation Plan d’investissement dans les compétences.

Comment en bénéficier ?

Cette rémunération vous sera proposée dans le cadre de votre entretien avec votre référent (Pôle emploi ou Mission locale) lors de la prescription d’une formation.


Textes de référence :
- Décret n° 2021-522 du 29 avril 2021 fixant les taux et les montants des rémunérations versées aux stagiaires de la formation professionnelle

- Décret n° 2021-521 du 29 avril 2021 relatif à la simplification des modalités de rémunération des stagiaires de la formation professionnelle et des stagiaires effectuant divers stages mentionnés à l’article 270 de la loi n° 2020-1721 du 29 décembre 2020 de finances pour 2021