Label Diversité

Avec le label Diversité, valorisez votre engagement pour prévenir les discriminations.

Actualité du 15 avril 2019

Le ministère de la Culture et onze établissements publics culturels ont reçu – lundi 15 avril 2019 – le label Diversité, une reconnaissance de leurs actions engagées pour la prévention des discriminations et la promotion de la diversité dans leur gestion des ressources humaines.

Liste des 11 établissements publics :

  • la Réunion des Musées Nationaux-Grand Palais ;
  • l’Opéra-Comique ;
  • l’Institut national du Patrimoine ;
  • Universcience ;
  • l’Ecole nationale d’architecture de Versailles ;
  • le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée ;
  • l’Établissement public du Parc de la Grande Halle de La Villette ;
  • le Théâtre national de la Colline ;
  • le Théâtre national de Strasbourg ;
  • l’Ecole supérieure d’architecture de Saint-Etienne ;
  • le Conservatoire national supérieur de la musique et de la danse de Paris.

Liste des 7 PME :

  • les Paysans de Rougeline ;
  • CTP Construction ;
  • Languedoc Services ;
  • le Centre médical inter-entreprises de santé au travail d’Alès ;
  • Vignobles Rousseau ;
  • Adam ;
  • Bernard Campenon Dauphiné Ardèche (groupe Vinci).

Ces entreprises, toutes implantées en région, interviennent dans des secteurs d’activités variés : le commerce/maraîchage, la fabrication et la vente de matériel de travaux publics, la propreté, la médecine du travail, la production viticole, la fabrication de packaging en bois pour le marché viticole, et enfin le gros œuvre Bâtiment.
Leur engagement à promouvoir la diversité au quotidien et à adapter leur gestion des ressources humaines a été salué pour le défi particulier qu’il constitue pour des TPE-PME.

Le label Diversité a été créé par l’État en 2008 avec les partenaires sociaux et des experts. Il vise à reconnaître l’engagement effectif, volontaire et durable d’un organisme pour prévenir les discriminations et promouvoir la diversité dans le cadre de la gestion de ses ressources humaines (recrutement, intégration, gestion des carrières…) tout en prenant en compte son contexte d’intervention (ancrage territorial, relations fournisseurs, clients, usagers).

Accessible aux entreprises, associations, ministères, établissements publics et collectivités territoriales, le label Diversité s’intéresse à la diversité sous toutes ses expressions, au travers des 24 critères de discrimination définis par la loi, à savoir : l’origine, le sexe, les mœurs, l’orientation sexuelle, l’identité de genre, l’âge, la situation de famille, la grossesse, les caractéristiques génétiques, la perte d’autonomie, la particulière vulnérabilité résultant de la situation économique apparente ou connue de son auteur, l’appartenance - réelle ou supposée - à une ethnie, à une nation, à une race, les opinions politiques, les activités syndicales ou mutualistes, l’appartenance ou non à une religion déterminée, l’apparence physique, le patronyme, le lieu de résidence, la domiciliation bancaire, l’état de santé, le handicap, la maîtrise d’une langue autre que le français.


Le label Diversité :
  • promeut des valeurs humaines fédératrices ;
  • contribue et accompagne le dialogue social ;
  • favorise l’ancrage local ;
  • reflète la diversité des clients et/ou des usagers, et plus généralement de la société française.

Il encourage ainsi l’amélioration continue de la gestion des ressources humaines.

Un label piloté par l’État et mis en œuvre par AFNOR Certification

Par les exigences qu’il porte, le label Diversité est au cœur des préoccupations du ministère du Travail. Compte tenu de ses missions et de ses échanges permanents avec les acteurs économiques, la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) en assure le pilotage pour les entreprises, en lien avec la DGAFP pour les administrations :

  • suivi, promotion et évolution du label Diversité, en lien avec les membres de la commission et les organismes déjà labellisés ;
  • préparation et présidence des commissions ;
  • remise officielle du label Diversité.

Comment obtenir le label Diversité ?

Le dossier de l’organisme est soumis à une procédure d’audit et d’évaluation fondée sur un cahier des charges, mis en œuvre par AFNOR Certification, et adapté aux différents types d’employeurs.

S’il répond aux critères, le dossier est soumis à la validation d’une commission nationale où siègent les partenaires sociaux, les représentants de l’État et un collège d’experts (DRH). Attribué pour une durée de 4 ans, son renouvellement est soumis à une procédure de contrôle à mi-parcours.

Les outils pour candidater :

Combien d’entreprises et organismes labellisés Diversité ?

Pour connaître les organismes labellisés, cliquer ici