Label Diversité

Avec le Label Diversité, valorisez votre engagement pour prévenir les discriminations.

Actualité du 8 octobre 2019

14 lauréats de la fonction publique et du secteur privé ont reçu le Label Diversité.

Liste des 11 établissements publics :

  • MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR (Administration / dép. 75) ;
  • VILLE DE PARIS (CT / dép. 75) ;
  • VILLE DE BORDEAUX, MÉTROPOLE, CCAS (CT/ dép. 33) ;
  • VILLE DE DIJON, MÉTROPOLE, CCAS (CT / dép. 21) ;
  • AGENCE RÉGIONALE DE SANTE – NOUVELLE AQUITAINE (EPA / dép. 33) ;
  • ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES ARTS DE PARIS- CERGY (EPA / dép. 95) ;
  • THÉÂTRE NATIONAL DE CHAILLOT (EPIC / dép. 75) ;
  • PALAIS DE LA PORTE DORÉE (EPIC / dép. 75) ;
  • CENTRES DES MONUMENTS NATIONAUX (EPA / dép. 75) ;
  • CITE DE LA MUSIQUE – PHILHARMONIE DE PARIS (EPIC / dép. 75) ;
    OPÉRA NATIONAL DE PARIS (EPIC / dép. 75).

Liste des 3 entreprises :

  • ANIM & COM CONSULTANT (PME/ dép. 75) ;
  • SUEZ ENVIRONNEMENT NOUVELLE AQUITAINE (ETI/ dép. 33) ;
  • VINCI CONSTRUCTION FRANCE - DIRECTION OPÉRATIONNELLE HABITAT ÎLE-DE-FRANCE (ETI / dép. 92).

Voir l’actualité

Le label Diversité a été créé par l’État en 2008 avec les partenaires sociaux et des experts. Il vise à reconnaître l’engagement effectif, volontaire et durable d’un organisme pour prévenir les discriminations et promouvoir la diversité dans le cadre de la gestion de ses ressources humaines (recrutement, intégration, gestion des carrières…) tout en prenant en compte son contexte d’intervention (ancrage territorial, relations fournisseurs, clients, usagers).

Accessible aux entreprises, associations, ministères, établissements publics et collectivités territoriales, le label Diversité s’intéresse à la diversité sous toutes ses expressions, au travers des 24 critères de discrimination définis par la loi, à savoir : l’origine, le sexe, les mœurs, l’orientation sexuelle, l’identité de genre, l’âge, la situation de famille, la grossesse, les caractéristiques génétiques, la perte d’autonomie, la particulière vulnérabilité résultant de la situation économique apparente ou connue de son auteur, l’appartenance - réelle ou supposée - à une ethnie, à une nation, à une race, les opinions politiques, les activités syndicales ou mutualistes, l’appartenance ou non à une religion déterminée, l’apparence physique, le patronyme, le lieu de résidence, la domiciliation bancaire, l’état de santé, le handicap, la maîtrise d’une langue autre que le français.


Le label Diversité :
  • promeut des valeurs humaines fédératrices ;
  • contribue et accompagne le dialogue social ;
  • favorise l’ancrage local ;
  • reflète la diversité des clients et/ou des usagers, et plus généralement de la société française.

Il encourage ainsi l’amélioration continue de la gestion des ressources humaines.

Un label piloté par l’État et mis en œuvre par AFNOR Certification

Par les exigences qu’il porte, le Label Diversité est au cœur des préoccupations du ministère du Travail. Compte tenu de ses missions et de ses échanges permanents avec les acteurs économiques, la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP) en assure le pilotage pour les entreprises, en lien avec la Direction générale de l’administration et de la fonction publique(DGAFP) pour les administrations :

  • suivi, promotion et évolution du Label Diversité, en lien avec les membres de la commission et les organismes déjà labellisés ;
  • préparation et présidence des commissions ;
  • remise officielle du Label Diversité.

Comment obtenir le Label Diversité ?

Le dossier de l’organisme est soumis à une procédure d’audit et d’évaluation fondée sur un cahier des charges, mis en œuvre par AFNOR Certification, et adapté aux différents types d’employeurs.

S’il répond aux critères, le dossier est soumis à la validation d’une commission nationale où siègent les partenaires sociaux, les représentants de l’État et un collège d’experts (DRH). Attribué pour une durée de 4 ans, son renouvellement est soumis à une procédure de contrôle à mi-parcours.

Les outils pour candidater :

Pourquoi candidater au Label Diversité ?

Le Label Diversité permet d’attester que les processus de recrutement, d’intégration et de déroulement de carrière des collaborateurs ne sont pas de nature à provoquer des discriminations.

Les avantages de ce label au sein de l’entreprise / de la structure :
• valoriser et faire reconnaître ses bonnes pratiques en matière de gestion des ressources humaines ;
• structurer le processus de recrutement ;
• faciliter l’intégration des nouveaux salariés ;
• favoriser un dialogue social fluide et constructif.

Les avantages de ce label autour de l’entreprise / de la structure :
• faire reconnaître son engagement dans une démarche de responsabilité sociale,
• renforcer votre pouvoir d’attractivité ;
• fidéliser et motiver vos collaborateurs en portant l’image d’une organisation socialement innovante ;

Label Diversité, votre entreprise est-elle prête ? passez le test gratuit proposé par AFNOR Certification.

Combien d’entreprises et organismes labellisés Diversité ?

Pour connaître les organismes labellisés, cliquer ici

Chiffres clés

Au 1er octobre 2019, 108 organismes sont titulaires du Label Diversité, dont des grands groupes et de petites et moyennes entreprises, des associations, des ministères, des collectivités territoriales et des établissements publics.

30 % des organismes labellisés Diversité ont également obtenu le Label Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans le cadre du dispositif « alliance des labels ».

À ce jour, 33 collectivités publiques ont ainsi obtenu et conservé le Label Diversité : 4 ministères (les ministères économiques et financiers en 2010, les ministères sociaux en 2012, le ministère de la Culture en 2017, le ministère de l’Intérieur en 2018), 17 établissements publics sous tutelle du ministère de la Culture, le Conseil supérieur de l’audiovisuel, 6 grandes collectivités (ville de Paris, ville de Lyon, Bordeaux Ville/CCAS/Métropole, Nantes Ville et Métropole, Dijon Ville/CCAS/Métropole, le conseil départemental de Seine-Saint-Denis), deux établissements publics de santé, une agence régionale de santé, l’École de Management de Strasbourg et une Chambre de commerce et d’industrie.

Le secteur privé compte, quant à lui, 75 entreprises ou structures associatives titulaires du Label. Ces dernières représentent ainsi plus des 2/3 de l’ensemble des organismes labellisés.

Aux côtés de grands groupes et d’entreprises intermédiaires, de plus en plus d’entreprises moyennes, voire très petites, candidatent au Label Diversité. Ainsi, une quarantaine de TPE- PME a obtenu le Label Diversité au terme d’un dispositif d’évaluation et de labellisation exigeant. Elles représentent ainsi presque la moitié des organismes privés labellisés. 9 d’entre elles sont également titulaires du Label Égalité Professionnelle entre les femmes et les hommes piloté par la Direction générale de la cohésion sociale.
C’est un constat très encourageant, car pour les TPE et les PME, l’adaptation de la gestion des ressources humaines pour prévenir les discriminations reste un véritable défi.