Préparation opérationnelle à l’emploi

Préparation opérationnelle à l’emploi, une réponse rapide et sur-mesure aux métiers en tension.

La préparation opérationnelle à l’emploi (POE) est une formation permettant d’acquérir, ou de développer, les compétences professionnelles nécessaires à la satisfaction d’un besoin de recrutement préalablement identifié :
- Lorsque qu’il est identifié par une entreprise auprès de Pôle emploi, la POE est mise en oeuvre dans un cadre individuel
(POEI) ;
- Lorsque les besoins sont identifiés par une branche professionnelle, dans un accord ou à défaut par son OPCO de rattachement, la POE collective (POEC) permet à plusieurs personnes de bénéficier de la formation nécessaire à l’acquisition des compétences requises pour occuper ces emplois.

La POE est co-construite par Pôle emploi et l’entreprise ou la branche. D’une durée de 400 heures maximum, elle comporte une période d’immersion en entreprise et ouvre droit au statut de stagiaire de la formation professionnelle, à une rémunération et à une aide complémentaire (mobilité, restauration, hébergement). À son issue, si le niveau requis pour occuper le(s) poste(s) à pourvoir est atteint, un contrat long est alors signé : CDI, CDD d’au moins 12 mois, contrat de professionnalisation en CDI ou en CDD d’au moins 12 mois ou contrat d’apprentissage d’au moins 12 mois.

Dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences, l’État finance l’intégralité des coûts pédagogiques des POE collectives initiées par les OPCO, via des appels à projets annuels lancés par Pôle emploi. En complément, l’État soutient financièrement les POE individuelles en complétant les moyens budgétaires mobilisés par Pôle emploi.

Objectifs

- Par la formation, résorber à court terme l’écart entre les compétences détenues et celles requises pour exercer unmétier en tension ;

- Répondre ainsi aux difficultés de recrutement et augmenter les chances d’un retour rapide à l’emploi.

Publics visés

- Employeurs privés ou publics rencontrant des difficultés de recrutement ;

- Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, indemnisés ou non, y compris les bénéficiaires de la protection internationale signataires d’un contrat d’intégration républicaine ;

- Salariés en contrat d’insertion.

Plus-values du projet

- Une formation en lien direct avec l’emploi ;
- La mobilisation, à l’échelon territorial adéquat, des branches professionnelles et des entreprises qui permet une réponse au plus proche de leurs besoins ;
- Une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences plus efficace.

Informations complémentaires

- Budget prévu au titre du Plan d’investissement dans les compétences : 1 milliard d’euros (82 % pour la POEC et 18 % pour la POEI)

- Nombre prévu de bénéficiaires : 65 000 personnes par an en moyenne (40 000 POEC et 15 000 POEI)

- Territoires concernés : France entière