Formation professionnelle des salariés en insertion par l’activité économique (IAE)

Formation professionnelle des salariés en insertion par l’activité économique (IAE), un accord de développement de l’emploi et des compétences.

L’accord-cadre national 2018-2022 d’engagement de développement de l’emploi et des compétences (EDEC) permet :
- Le financement de toutes les actions de formation des salariés en parcours au sein des structures de l’insertion par l’activité économique (IAE), à l’exception de celles relevant des obligations de l’employeur pour la sécurité sur le site.
- Le cofinancement par l’État des coûts de formation (frais pédagogiques, frais annexes et rémunération, jusqu’à 90 % et
dans le respect du plafond de 70 % de financement public sur les dépenses de formation éligibles).
- La mise en place d’actions d’ingénierie de formation et de suivi des parcours, en lien avec les besoins en compétences des territoires ;
- Le financement d’outils nationaux à destination des salariés en insertion, notamment sur le volet numérique.

En 2019, des projets structurants de coordination, de soutien à l’ingénierie des projets de formation et de développement d’expérimentations innovantes au bénéfice des salariés en parcours d’insertion ont été financés dans toutes les régions.

La mise en oeuvre de l’accord-cadre dans les territoires est pilotée par les services déconcentrés du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, qui président les comités régionaux, valident les plans d’action élaborés chaque année par les opérateurs de compétences (OPCO) - en lien avec les priorités nationales - et conventionnent avec ces derniers.

Objectifs

- Renforcer l’accès à la formation professionnelle des salariés en parcours d’insertion, pour leur permettre d’acquérir de nouvelles compétences, y compris de base, d’accéder à une certification et de consolider les compétences transférables qu’ils ont acquises en situation de travail.
- Impulser une dynamique territoriale nouvelle et renforcer l’effort pour faciliter le financement et l’accès à la formation des salariés en insertion.
- Mettre en place une ingénierie de formation qui tienne compte de la spécificité des structures de l’insertion par l’activité économique (IAE), des publics en insertion et de leurs besoins d’accompagnement.

Publics visés

- Salariés en parcours d’insertion au sein des structures de l’IAE.

Plus-values du projet

- Le renforcement du lien entre l’IAE et les branches professionnelles, grâce à une démarche inter-OPCO pilotée avec l’ensemble des têtes de réseau de l’IAE, qui permet une résolution en commun des sujets liés à l’accès à la formation des salariés en parcours d’insertion.
- Des actions territorialisées en lien direct avec les besoins en compétences des entreprises des territoires, via un pilotage régionalisé de la mise en oeuvre de l’accord-cadre.

Informations complémentaires

- Budget prévu au titre du Plan d’investissement dans les compétences : 60 millions d’euros

- Nombre prévu de bénéficiaires : 40 000 personnes prévues en 2019, 50 000 personnes touchées (sur 135 000 salariés en parcours d’insertion)

- Territoires concernés : France entière
4 000 structures de l’IAE sur l’ensemble du territoire national