Investir dans les compétences

Pour encourager les salariés à se tourner vers les secteurs d’avenir et ainsi renforcer la compétitivité des entreprises françaises, le Gouvernement investit 1 milliard d’euros dans le développement des compétences.

Cet investissement dans les compétences vise, à aider les salariés à se reconvertir vers les métiers porteurs – grâce au renforcement du dispositif de la PRO-A et à l’abondement du compte personnel de formation (CPF) – et à orienter les demandeurs d’emploi vers les formations d’avenir avec la réallocation de crédits du Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC).

Par ailleurs, le dispositif « Transitions Collectives » – co-construit avec les partenaires sociaux – permet aux employeurs d’anticiper les mutations économiques de leur secteur et aux salariés d’être accompagnés pour se reconvertir de manière sereine, préparée et assumée. Il vise à favoriser la mobilité professionnelle, en particulier intersectorielle, et les reconversions à l’échelle d’un territoire.

En outre, la modernisation et la digitalisation du secteur et la revalorisation de la rémunération des demandeurs d’emploi stagiaires faciliteront l’accès à la formation professionnelle.