Europe et international

L’engagement du ministère du Travail au niveau européen et international

À l’heure de la mondialisation, de nombreux défis doivent être appréhendés au niveau européen ou international. Les politiques en matière de travail, d’emploi, de protection sociale sont notamment amenées à s’insérer dans le cadre d’une action coordonnée à l’échelle internationale. Aussi, le ministère du Travail est-il particulièrement investi dans les activités des organisations internationales et dans le cadre de coopérations avec des partenaires européens et internationaux.

A travers la Délégation aux Affaires européennes et internationales, le ministère du Travail est fortement impliqué :

Au niveau européen, pour
  • promouvoir les positions françaises dans les politiques communautaires,
  • coordonner les relations bilatérales avec les pays de l’UE,
Au niveau mondial, pour
  • défendre les positions françaises, dans le cadre de rencontres de haut niveau tel que le G7, ou le G20 ou au sein d’organisations internationales telles que l’Organisation internationale du Travail (OIT) ou l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE),
  • coordonner les relations bilatérales et multilatérales avec d’autres États,
  • veiller à la mise en œuvre d’accords internationaux.
Les priorités du ministère dans le cadre de son action internationale et européenne
  • Construire une mondialisation plus juste
    La réunion des ministres du Travail du G7, le G7 Social, que le ministère accueilli les 6 et 7 juin 2019 a abouti à un accord des membres du G7 qui se sont engagés à agir ensemble pour réduire les inégalités sociales dans la mondialisation
  • En savoir plus sur le G7 Social

  • Accompagner les transformations du monde du travail
    La numérisation de l’économie entraîne de profondes mutations du monde du travail et l’apparition de nouvelles formes d’emplois. À travers sa coopération avec l’OCDE et l’OIT, le ministère du Travail agit au quotidien pour accompagner ces transformations liées à l’avenir du Travail.
  • Répondre aux défis du Brexit
    Le 29 mars 2017, le Royaume-Uni a notifié au Conseil européen son intention de se retirer de l’Union Européenne. En application de ce texte, le Royaume-Uni ne sera plus un État membre de l’UE au jour de sa date de retrait. Avec l’ensemble du gouvernement, le ministère du Travail est pleinement mobilisé pour préparer les relations futures entre la France et le Royaume-Uni et accompagner les conséquences que le Brexit pourrait notamment entraîner matière d’emploi, de droits sociaux ou de détachement des travailleurs.
  • Consulter la rubrique dédiée

  • Promouvoir le dialogue social
    Au niveau national et international la France s’engage également en faveur du dialogue social, considéré comme une condition nécessaire à une croissance durable et inclusive. La France a notamment adhéré depuis novembre 2017 au Global Deal, une initiative mondiale en faveur du dialogue social.