Plan d’investissement compétences

PNG - 11.9 ko

Le Plan d’investissement dans les compétences, piloté par le ministère du Travail, se fixe les ambitions suivantes :

  • former 1 million de demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés et 1 million de jeunes éloignés du marché du travail ;
  • répondre aux besoins des métiers en tension dans une économie en croissance ;
  • contribuer à la transformation des compétences, notamment liée à la transition écologique et à la transition numérique.

Il s’articule autour de trois axes d’intervention

  • Axe 1 | Mieux analyser les besoins de compétences pour mieux orienter les politiques de formation et les personnes ;
  • Axe 2 | Financer de nouveaux parcours de formation et d’accompagnement vers l’emploi durable ;
  • Axe 3 | Innover et transformer par l’expérimentation, dans le cadre d’appels à projets.


Dossier de presse
pdf Un investissement sans précédent en faveur des publics les plus éloignés de (...) Téléchargement (3.2 Mo)


À l’heure de la reprise de la croissance, le Plan d’investissement dans les compétences traduit à la fois la volonté de miser sur les qualifications, de démontrer que tout n’est pas joué à la fin de la scolarité, de ne laisser personne au bord de la route et de transformer le système de formation pour soutenir la compétitivité des entreprises.

Trois niveaux d’intervention

1
Une mise en œuvre en régions, dans le cadre de Pactes pluriannuels d’investissement dans les compétences 2019-2022, après une période d’amorçage en 2018
agir au plus près des territoires
2
Lancement ou intensification d’actions nationales orientées dans l’accompagnement vers l’emploi des publics fragiles et le soutien aux enjeux de transformation des métiers (besoins émergents)
mutualiser l’effort pour être plus efficace
3
Le lancement d’appels à projets nationaux pour innover et transformer par l’expérimentation
susciter l’innovation

Un effort sans précédent
• un plan d’actions sur 5 ans
• 15 milliards d’euros
• la formation qualifiante d’un million de jeunes et d’un million de demandeurs d’emploi