Aides au recrutement d’un alternant

Vous recrutez un salarié en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation et souhaitez bénéficier d’aides ? Découvrez les différentes aides existantes.

L’embauche d’un alternant permet aux employeurs de bénéficier de plusieurs aides :

  • L’aide unique aux employeurs d’apprentis : les entreprises de moins de 250 salariés perçoivent une aide d’un montant maximum de 4 125 € pour la 1re année d’exécution du contrat, puis 2 000 € pour la 2e année et 1 200 € pour la 3e année pour un diplôme de niveau inférieur ou égal au bac dans le cadre d’un contrat conclu à compter du 1er janvier 2019.

À noter : depuis le 1er juillet 2020 et jusqu’au 31 décembre 2022, la première année de l’aide unique est remplacée par une aide exceptionnelle de 5 000 € pour l’embauche d’un apprenti mineur et de 8 000 € pour un apprenti majeur. Cette aide est également accessible aux entreprises qui n’ont pas droit à l’aide unique.

L’embauche d’un salarié en contrat de professionnalisation permet aussi aux employeurs de bénéficier de plusieurs aides :

  • Une aide de 5 000 € pour l’embauche d’un alternant mineur et de 8 000 € pour l’embauche d’un alternant majeur de moins de 30 ans ;
  • Une aide de 8 000 € pour l’embauche d’un demandeur d’emploi de longue durée ;
  • Une aide forfaitaire à l’employeur de 2 000 € versée par Pôle emploi pour les demandeurs d’emploi entre 26 ans et 44 ans qui concluent un contrat de professionnalisation ;
  • Une aide de 2 000 € à l’embauche des demandeurs d’emploi âgés de 45 ans et plus versée par Pôle emploi à l’employeur.

Les deux dernières aides sont cumulables avec les deux premières.