Mon histoire de formation | Sandra, horlogère, est passée par l’Ecole de la Deuxième Chance

En raison de son syndrome d’Asperger, Sandra a quitté l’école prématurément. Elle a passé un CAP horlogerie. Embauchée en CDI, elle souhaite continuer à progresser et prépare un Brevet des Métiers d’Art.



Sandra souffre d’un syndrome d’Asperger qui affecte ses compétences sociales. Victime de harcèlement à l’école, elle a quitté le système scolaire. Grâce à l’École de la 2ème Chance, elle obtient un premier stage chez un horloger-réparateur et passe ensuite avec succès son CAP horlogerie en apprentissage, à l’issue duquel elle est embauchée en CDI. Sandra ne s’arrête pas là pour autant : elle prépare actuellement un brevet des métiers d’art en horlogerie, équivalent à un bac professionnel. Son parcours exemplaire a été récompensé par le Prix du travail manuel délivré par le Rotary Club.