Emploi des jeunes | Rencontre avec des jeunes décrocheurs à la Mission locale de Franconville

Vendredi 18 septembre 2020, Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et Jean-Marie MARX, Haut-commissaire aux Compétences et à l’Inclusion par l’emploi se sont rendus à Franconville (95) - à la Mission locale Vallée de Montmorency - pour rencontrer des jeunes décrocheurs de 16-18 ans afin de pouvoir échanger avec eux sur leurs difficultés et leur présenter le dispositif d’accompagnement prévu dans le cadre du plan « #1jeune1solution ».

Avant la crise sanitaire, le nombre de jeunes sortants du système scolaire sans aucune qualification était estimé à 80 000 jeunes et notre pays compte 60 000 jeunes mineurs ni en emploi, ni en formation, ni en études (NEET).

Pour répondre à cette situation, le plan « #1jeune1solution » permet de proposer à ces jeunes des parcours personnalisés pour les aider à se projeter dans l’avenir, dans des approches non scolaires. Développé via le Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC), ce programme consiste à redonner à 35 000 jeunes d’ici 2021 la capacité de se projeter, en leur faisant découvrir des métiers pour imaginer et construire leur projet professionnel, d’acquérir des compétences socles et de se confronter à la réalité du monde du travail.

Ce programme de 4 mois porté par l’AFPA vise, pour les jeunes qui n’ont pas pu rentrer dans le cadre scolaire, à changer le regard qu’ils portent sur eux-mêmes, sur leurs pairs, sur l’entreprise et sur la société. Il mobilise un ensemble de réponses adaptées aux besoins de ces jeunes, au-delà de la formation stricto-sensu : accompagnement social, sport, art et culture pour :
- leur redonner confiance en présentant les différentes possibilités d’orientation ;
- les guider vers l’autonomie en les sortant d’univers parfois incapacitants et en développant la confiance et la capacité à agir sur son parcours ;
- leur faire découvrir les métiers et les opportunités dans leur région et/ou dans d’autres régions ;
- valider leurs acquis par une certification délivrée en Open Badges (Déclaration dématérialisée de l’acquisition de compétences socles, compétences transversales et compétences numériques).

Impact attendu
2020/2021 : 35 000 jeunes décrocheurs bénéficiaires de nouveaux parcours individualisés