COVID-19 | Déplacement d’Elisabeth Borne sur le thème du télétravail en période de pandémie

Suite à l’instauration d’un nouveau confinement pour enrayer la propagation de l’épidémie de COVID-19, le protocole sanitaire a évolué. Parmi les nouvelles mesures : la généralisation du télétravail pour toutes les tâches qui le permettent.

Elisabeth Borne s’est rendue vendredi 6 novembre 2020 aux sièges de trois groupes – BNP Paribas, Engie et Total – pour rappeler le caractère indispensable du télétravail pour les activités qui le permettent, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de COVID-19, et faire le point sur sa mise en œuvre dans les entreprises. Elle a pu constater qu’elles étaient en train de se saisir des règles et les a invitées à poursuivre les efforts engagés.

Rappel des règles sur le télétravail :

-  1e cas de figure : un travailleur qui peut effectuer toutes ses tâches en télétravail doit le faire 5 jours sur 5.

- 2e cas de figure : ceux qui ne peuvent pas effectuer toutes leurs tâches à distance, peuvent se rendre une partie du temps sur leur lieu de travail. C’est le cas par exemple dans un bureau d’études pour un ingénieur, un technicien ou pour un architecte qui a besoin d’équipements spécifiques pour travailler. Toutefois, l’organisation du travail doit permettre de regrouper ces activités pour limiter les déplacements.

- 3e cas de figure : certains métiers ne peuvent être réalisés à distance. Exemples : salariés des commerces ouverts, chefs de chantier et ouvriers du BTP, agriculteurs ou intervenants à domicile.
L’employeur est tenu d’aménager les horaires afin de limiter l’affluence aux heures de pointe.

Pour les secteurs où les métiers ne peuvent pas être réalisés à distance, les entreprises peuvent continuer à fonctionner avec la mise en place des mesures renforcées détaillées dans le protocole sanitaire actualisé.