Journée des initiatives territoriales pour l’emploi (Jite)

Depuis 2014, le ministère du Travail organise la Journée des initiatives territoriales pour l’emploi (Jite) autour de thématiques prioritaires :

  • accompagnement des TPE-PME ;
  • création d’entreprise ;
  • sécurisation des parcours des actifs ;
  • transitions numérique et énergétique.

Elle fédère divers acteurs : services de l’État, membres du service public de l’emploi, branches professionnelles, réseau de l’insertion par l’activité économique, entreprises, consulaires et collectivités territoriales.

La 6e édition de la Journée des initiatives territoriales pour l’emploi aura lieu le 27 juin 2019 à Paris.
Au-delà des objectifs habituels de cette journée (rencontres, témoignages, partage d’expériences et transmission…), elle se déroulera dans un contexte de réformes importantes, notamment de la formation professionnelle, et s’inscrira dans les priorités du plan d’investissement dans les compétences.

Les thématiques retenues pour la Jite 2019
L’ensemble des démarches présentées à la Jite 2019 permettra de montrer comment le fait de favoriser l’inclusion et la sécurisation des parcours des personnes éloignées de l’emploi peuvent être des leviers de performance et de compétitivité pour les entreprises, notamment les TPE/PME.

Dans le cadre de sa préparation, un APPEL À CANDIDATURES pour valoriser des initiatives territoriales et mettre en visibilité les projets au service du développement des territoires et de l’emploi est ouvert jusqu’au 19 avril 2019.
>>>Voir le formulaire de présentation du projet.

3 axes ont été retenus pour l’appel à candidatures :

  • Emploi et formation connectés.
  • Innovation, entreprises et inclusion.
  • Compétences transverses et métiers de demain.



Les critères posés pour la sélection des initiatives sont les suivants :

  • une inscription territoriale ;
  • des partenariats entre acteurs publics ou associatifs et acteurs privés de l’emploi, en lien avec les entreprises du territoire, dans une logique de décloisonnement, incluant les partenariats qui peuvent être conduits notamment par les missions locales, les GEIQ, les structures d’insertion par l’activité économique, les maisons de l’emploi, les Cap emploi… ;
  • un premier bilan opérationnel qui démontre notamment les effets sur l’inclusion et l’implication des entreprises ;
  • des objectifs de création et/ou de maintien dans l’emploi ou d’insertion dans l’emploi du secteur marchand.

La Jite est désormais un rendez-vous indispensable, pour au moins quatre raisons  :

  • montrer que la mise en œuvre au niveau local des politiques de l’emploi définies au niveau national permet des marges d’innovation qu’il faut soutenir pour s’adapter aux réalités locales ;
  • valoriser et essaimer les expérimentations territoriales en complément des politiques nationales : permettre ainsi aux acteurs de repérer voire s’inspirer des pratiques de leurs pairs et de mettre en lumière l’impact de leur mobilisation ;
  • nourrir l’action publique avec les démarches réussies pour renouveler les instruments d’une action efficace sur l’emploi et construire des réponses adaptées, dans le souci du respect des champs d’intervention des différents acteurs. La valorisation des initiatives territoriales permet ainsi de redonner du sens à l’action de l’État sur les territoires ;
  • témoigner de la capacité et de l’intérêt d’une multitude d’acteurs à se mobiliser ensemble autour de la problématique de l’emploi, de la formation et du développement économique (entreprises, partenaires sociaux, collectivités territoriales, partenaires du service public de l’emploi…) en dépassant les cloisonnements et en coordonnant les financements.

Une quarantaine de de projets sont ainsi présentés chaque année.