Accord de branche

Accord conclu au niveau des branches professionnelles entre les organisations syndicales de salariés et les organisations professionnelles d’employeurs.
La négociation de branche vise à réguler la concurrence entre entreprises d’un même secteur d’activité (par exemple la boulangerie, la coiffure, la métallurgie, le commerce de gros, etc.) et à apporter un socle de garanties aux salariés, notamment en matière de salaires et de qualifications.
Il existe aujourd’hui plus de 700 branches en France (hors secteur agricole) contre une cinquantaine en Allemagne.