Insertion par l’activité économique

L’insertion par l’activité économique (IAE) permet aux personnes les plus éloignées de l’emploi, en raison de difficultés sociales et professionnelles particulières (âge, état de santé, précarité) de bénéficier d’un accompagnement renforcé qui doit faciliter leur insertion professionnelle.

Des structures spécialisées, comme les entreprises d’insertion, les associations intermédiaires, les entreprises de travail temporaire d’insertion ou les ateliers et chantiers d’insertion signent des conventions avec l’État qui leur permettent d’accueillir et d’accompagner ces travailleurs.
Les structures de l’insertion par l’activité économique (SIAE) étaient, fin 2017, au nombre de 3 881 :

  • 702 associations intermédiaires (AI) ;
  • 271 entreprises de travail temporaire d’insertion (ETTI) ;
  • 1969 ateliers et chantiers d’insertion (ACI) ;
  • et 939 entreprises d’insertion (EI).