La formation des assistant(e)s maternel(le)s

La formation des assistant(e)s maternel(le)s est obligatoire. Cette formation doit se dérouler, pour partie, avant d’accueillir des enfants. Elle est mise en œuvre directement par le conseil départemental, ou par un établissement de formation avec lequel le conseil départemental passe convention, ou selon ces deux modalités. Pour la formation suivie après l’embauche, la rémunération reste due par l’employeur, tandis que le conseil départemental (ex. « conseil général ») organise et finance la prise en charge des enfants habituellement gardés par la personne en formation.

A SAVOIR
Une initiation aux gestes de secourisme ainsi qu’aux spécificités de l’organisation de l’accueil collectif des mineurs est obligatoire pour exercer la profession d’assistant(e) maternel(le).

Comment se déroule la formation initiale ?

Tout(e) assistant(e) maternel(e) agréé(e) doit suivre une formation dont les modalités de mise en oeuvre par le département, la durée, le contenu et les conditions de validation sont fixés par les articles D. 421-44 à D. 421-52 du Code de l’action sociale et des familles. Cette formation organisée et financée par le département, a une durée de 120 heures :

  • les 60 premières heures sont assurées dans un délai de 6 mois à compter de la demande d’agrément de l’assistant maternel et avant tout accueil d’enfant par celui-ci. Ce délai peut être porté à huit mois pour les départements qui justifient, au cours de l’année qui précède la date de l’agrément, d’un nombre de nouveaux assistants maternels agréés au cours de cette même année inférieur à cent ;
  • la durée de formation restant à effectuer est assurée dans un délai de deux ans à compter du début de l’accueil du premier enfant par l’assistant maternel.

La formation doit permettre aux assistant(e)s maternel(le)s, en s’appuyant sur leur expérience personnelle et professionnelle, notamment auprès des enfants, d’acquérir les compétences suivantes :

  • identifier les besoins des enfants ;
  • installer et sécuriser des espaces de vie des enfants ;
  • assurer les soins d’hygiène corporelle et le confort des enfants ;
  • contribuer au développement et à la socialisation des enfants ;
  • organiser les activités des enfants ;
  • établir des relations professionnelles ;
  • s’adapter à une situation non prévue.

La mise en œuvre de la formation peut être assurée directement par le conseil départemental, ou par un établissement de formation avec lequel le conseil départemental passe convention, ou selon ces deux modalités. L’organisme de formation ou le président du conseil départemental du département ayant assuré la formation adressera à l’assistant maternel l’attestation de suivi de la formation et, le cas échéant, l’évaluation des stages effectués dans ce cadre.

Pour valider sa formation, l’assistant(e) maternel(le) doit, au terme de celle-ci, présenter l’épreuve, définie par l’annexe IV de l’arrêté du 25 février 2005 (JO du 11 mars 2005), de l’unité professionnelle « prise en charge de l’enfant au domicile » du certificat d’aptitude professionnelle petite enfance. Sur ce point, on peut se reporter aux précisions figurant dans l’arrêté du 30 août 2006 « relatif à la formation des assistants maternels »

Sont dispensés de suivre cette formation les assistant(e)s maternel(le)s titulaires du diplôme professionnel d’auxiliaire de puéricultrice, du certificat d’aptitude professionnelle petite enfance, ou de tout autre diplôme intervenant dans le domaine de la petite enfance homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau III.

Durant les temps de formation obligatoire après l’embauche :

  • le département organise et finance l’accueil des enfants confiés aux assistant(e)s maternel(le)s, selon des modalités respectant l’intérêt des enfants et les obligations professionnelles de leurs parents ;
  • la rémunération de l’assistant(e) maternel(le) reste due par l’employeur.

A NOTER

  • Une initiation aux gestes de secourisme ainsi qu’aux spécificités de l’organisation de l’accueil collectif des mineurs est obligatoire pour exercer la profession d’assistant maternel.
  • La durée et le contenu des formations suivies par un assistant maternel figurent sur son agrément.

Quelles sont les règles en matière de formation continue ?

Tout(e) assistant(e) maternel(le) bénéficie d’un droit à la formation continue, dans les conditions fixées par l’accord du 21 septembre 2006 « relatif à la formation professionnelle continue » étendu par arrêté du 7 décembre 2006 (JO du 19 déc.), auquel on se reportera. Tous les renseignements sont également disponibles sur le portail de la professionnalisation des emplois de la famille.