G20

• Qu’est-ce que le G20 ?

Le G20 regroupe 20 membres (19 États et l’Union européenne) : Afrique du Sud, Allemagne, Arabie Saoudite, Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chine, Corée du Sud, États-Unis, France, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, Royaume-Uni, Russie, Turquie, Union européenne. L’Espagne est un invité permanent du G20. Le G20 accueille également des représentants des organisations internationales.

Créé en 1999, le G20 s’est formé autour des ministres des finances et des gouverneurs des banques centrales, en réaction aux crises financières de la fin des années 1990. Suite à la crise de 2008, le G20 s’est progressivement imposé comme le principal forum de gouvernance économique mondiale, où sont discutés les grands enjeux globaux.

• Comment fonctionne le G20 ?

Le G20 repose sur un système de présidence tournante. Chaque année, un pays membre du G20 est chargé d’organiser le Sommet des chefs d’Etat ainsi que l’ensemble des travaux préparatoires.
Le pays hôte du G20 accueille également en parallèle de ce sommet des chefs d’Etat, l’ensemble des réunions des ministres dans plusieurs champs de compétences, dont le travail.

• Les G20 des ministres du Travail et de l’Emploi

Si le G20 s’est formé à l’origine avec une approche exclusivement économique et financière, les questions d’emploi et la dimension sociale de la mondialisation ont progressivement été prises en compte.
Cette prise en compte s’est traduite par la mise en place d’une taskforce emploi en 2011, qui s’est transformée en un groupe de travail permanent en 2015. Ce groupe de travail prépare les réunions au niveau des ministres du Travail et de l’Emploi du G20. En 2018, la réunion des ministres du Travail du G20 s’est tenue du 6 au 7 septembre à Mendoza en Argentine et était consacrée à l’avenir du travail face aux changements technologiques.
- Lire l’article sur le G20 à Mendoza.

Cette année, c’est le Japon qui assure la présidence du G20. La réunion des ministres du Travail et de l’Emploi s’est tenue à Matsuyama au Japon, du 1er au 2 septembre sur le thème de « l’avenir du travail ». En savoir plus : lire l’article