Europe

En 2019, plusieurs temps forts influenceront l’avenir de l’Europe qu’il s’agisse du Brexit ou des élections européennes qui se tiendront en France le 26 mai, et dans les 27 Etats membres de l’Union Européenne du 23 au 26 mai.

En amont de ces élections européennes, des consultations citoyennes ont été organisées dans 26 des Etats membres de l’Union Européenne pour recueillir l’opinion des citoyens sur l’avenir de l’Europe. En France, plus de 1000 consultations citoyennes ont eu lieu sur l’ensemble du territoire entre avril et octobre 2018. A ce titre, les ministères sociaux ont soutenu l’organisation de plusieurs consultations citoyennes. La ministre du Travail Muriel Pénicaud a également participé à cette démarche de consultation lors de plusieurs déplacements sur le territoire français. Les résultats des consultations citoyennes européennes ont été présentés le 14 décembre 2018 à Bruxelles à l’occasion du sommet des chefs d’État et de gouvernement. Ils sont désormais accessibles en ligne.

En savoir plus sur les consultations citoyennes européennes

Au-delà des échéances prévues en 2019, le ministère du Travail porte également quotidiennement les positions françaises au sein des institutions européennes (Parlement européen, groupe du Conseil européen).

Au niveau ministériel, les conseils « Emploi, politique sociale, santé et consommateurs » (EPSCO) réunissent les ministres chargés de l’emploi, des affaires sociales, de la santé et de la protection des consommateurs de tous les Etats membres de l’Union Européenne. Ils ont abouti à de nombreuses avancées en matière de politique sociale.

En savoir plus sur les derniers conseils EPSCO :

• le conseil européen du 21 juin 2018 consacré à la mise en œuvre du socle européen des droits sociaux (lire l’article)
• le conseil européen du 15 mars 2018 sur le renforcement de la lutte contre la fraude au travail détaché (lire l’article)

En savoir plus sur les actualités au Parlement européen dans le champ social :

• Consultez l’article sur la révision de la directive de 1996 sur le détachement des travailleurs