International| la France soutien et acteur de la Stratégie pour l’emploi de l’OCDE

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a accueilli mardi 4 décembre 2018 la présentation de la stratégie pour l’emploi 2018 de l’OCDE à l’Hôtel du Châtelet à Paris, en présence d’Angel Gurria, secrétaire général de l’OCDE, et de ses homologues du Chili, d’Espagne, de Grèce et du Portugal.

PNG - 263.3 ko

1- un forum politique de haut niveau pour le lancement et la mise en œuvre de la stratégie pour l’emploi de l’ocde

Muriel Pénicaud est intervenue, aux côtés du Secrétaire général de l’OCDE, en ouverture du forum politique de haut niveau qui s’est réuni à Paris pour le lancement de la nouvelle stratégie pour l’emploi de l’OCDE. Ce forum de haut niveau a rassemblé des ministres de l’Emploi de l’OCDE, des partenaires sociaux ainsi que des représentants de la société civile. Il s’est articulé autour de deux sessions visant à :
-  échanger sur les implications de la nouvelle stratégie pour l’emploi pour les principales parties prenantes
-  partager les expériences récentes des pays en matière de mis en œuvre des réformes

Cette nouvelle stratégie pour l’emploi comprend à un ensemble de recommandations politiques pour garantir la performance économique et promouvoir des emplois de qualité dans un monde du travail en mutation. Elle s’articule ainsi autour de trois grands principes :

  1. Favoriser l’instauration d’un environnement propice à des emplois de qualité
  2. Prévenir l’exclusion du marché du travail et protéger les individus contre les risques
  3. Se préparer aux possibilités et aux défis futurs d’une économie et d’un marché du travail en mutation rapide
PNG - 228.7 ko

L’OCDE apportera son appui aux pays membres pour mettre en œuvre cette stratégie et définir des plans d’action concrets.

2- une stratégie pour l’emploi cohérente avec l’engagement de la france au niveau national et international

À l’occasion de cet événement, la ministre du Travail a rappelé son soutien à la nouvelle stratégie pour l’emploi qui permet de concilier performance économique et progrès social. Ce sont des objectifs que la France poursuit tant au niveau national qu’international, pour contribuer à une croissance inclusive.

  • Au niveau national, la France a engagé des réformes qui s’inscrivent de manière cohérente avec la stratégie pour l’emploi de l’OCDE, à travers notamment :
    - la réforme pour le renforcement du dialogue social : qui vise à renforcer le dialogue social dans les entreprises et dans les branches pour davantage de liberté d’initiative, de performance économique, et de progrès social au sein des entreprises.
    - le Plan d’investissement dans les compétences qui s’adresse aux jeunes peu qualifiés et aux personnes les plus éloignées de l’emploi afin de leur permettre de bénéficier de formations adaptées à leurs besoins spécifiques.
    - les réformes de l’apprentissage et de la formation professionnelle qui visent la création d’une culture de la formation tout au long de la vie, afin de favoriser l’acquisition mais aussi l’actualisation permanente des compétences.
  • Au niveau international, la France défend également une stratégie d’inclusion et d’efficacité. Le G7, dont la France assurera la présidence en 2019, permettra de réaffirmer la place centrale des questions sociales et de promouvoir une mondialisation régulée et équitable. L’accès aux protections sociales et à la formation, la réduction des inégalités, notamment entre les femmes et les hommes, figureront parmi les thèmes centraux du G7.

La stratégie pour l’emploi de l’OCDE fait également écho à l’engagement de la France pour le Global Deal, initiative internationale en faveur du dialogue social, qui permet aux partenaires de s’engager volontairement à renforcer le dialogue social à tous les niveaux.