La loi Liberté de choisir son Avenir professionnel | Formation professionnelle

Des droits à la formation simples et concrets pour tous

La Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel a transformé la formation professionnelle et l’apprentissage, afin que chacun puisse se former, évoluer dans sa carrière et s’adapter aux évolutions du monde du travail.

Les grands objectifs de la Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel

  • Donner de nouveaux droits aux personnes : permettre à chacun de choisir son avenir professionnel tout au long de sa carrière et faciliter l’accès à la formation.
  • Renforcer l’investissement des entreprises dans les compétences de leurs salariés par des simplifications règlementaires, par le développement du dialogue social, et par l’adaptation des outils d’insertion, notamment l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés.

La formation professionnelle permet à chaque personne, indépendamment de son statut, d’acquérir et d’actualiser ses connaissances et ses compétences, d’accroître son niveau de qualification et de favoriser son évolution professionnelle.


La formation professionnelle est au cœur des défis économiques et sociaux

• pour les personnes, l’opportunité de développer et adapter ses compétences, pour garantir son employabilité et faciliter sa mobilité. Des nouveaux dispositifs comme le projet de transition professionnelle et la reconversion ou la promotion par alternance (PRO-A) complètent l’offre de formation professionnelle déjà existante, tout comme la reconnaissance et la certification des compétences professionnelles.
• pour les entreprises, un levier majeur de compétitivité et de transformation, pour faire face efficacement aux mutations économiques : une entreprise qui forme ses salariés sur la base d’un plan de développement des compétences, c’est une entreprise qui s’adapte et qui évolue.


L’accès à la formation professionnelle peut se faire tout au long de la vie

dans la cadre d’une formation initiale assurée par le système éducatif comportant des enseignements scolaires et universitaires.
L’apprentissage assure la formation initiale de jeunes en alternant périodes de formation et période en entreprise. L’extension de l’entrée en apprentissage jusqu’à 30 ans (29 ans révolus) permet à plus de aux jeunes de se former, y compris après une première expérience professionnelle.
dans le cadre de la formation professionnelle continue qui s’adresse à toute personne déjà engagée dans la vie active (y compris les personnes en recherche d’emploi).

Le Compte personnel de formation (CPF) permet à toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à la date à laquelle elle fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. L’ambition du compte personnel de formation est ainsi de contribuer, à l’initiative de la personne elle-même, au maintien de l’employabilité et à la sécurisation du parcours professionnel.

Une nouvelle application pour le compte personnel de formation à l’automne 2019
• un accès simplifié et égal à la formation pour tous les actifs,
• la possibilité de comparer la qualité des formations des organismes certifiés, leur taux de réussite, la satisfaction des utilisateurs,
• la possibilité de s’inscrire et payer en ligne.

Le conseil en évolution professionnelle
Tous ceux qui le souhaitent peuvent se faire conseiller gratuitement sur leur projet professionnel, en faisant appel à des conseillers en évolution professionnelle présents sur tout le territoire. Il vise à accroître ses aptitudes, ses compétences et ses qualifications, en facilitant notamment son accès à la formation professionnelle.


Formation, ils sont passés à l’action
Ils n’avaient pas de diplôme
Bastien n’avait pas le Bac. Après 8 mois de formation et un Brevet professionnel, il est devenu éducateur sportifet ne compte pas s’arrêter là.
Adama était à la plonge. Il a fait une formation en français et dans son métier. Il est aujourd’hui chef de production dans la restauration collective.
Ils ont évolué au sein de leur entreprise
Maëlle est Office Manager. Elle suit une formation à distance en e-learningpour évoluer dans son entreprise.
David était agent d’entretien. Après plusieurs formations internesau sein de son entreprise, il est aujourd’hui responsable d’une agence de services à la personne.
Sarah, fleuriste, est à seulement 20 ans responsable de magasin. Pour manager une équipe, elle est passée par des formations internes.
Pascal est administrateur réseau. A 50 ans, après 9 mois de cours et de stage, il est également développeur web.
Antoine a 55 ans. Après une formation d’un an dans l’informatique, il est retourné en immersion dans le code durant un mois pour rester à la pointe.
Ils voulaient se reconvertir et changer de métier
Carine a été ingénieure informatique pendant 10 ans. Elle a décidé de se former pour devenir chocolatière.
Stéphanie était enseignante chercheuse, elle a suivi une reconversion est est ébéniste
Anne était exploitante agricole. Passionnée par le vin, elle a suivi des formations pour être consultante.
Martin a travaillé dans la banque avant de redevenir saisonnier dans la restauration. L’hiver, il suit une formation pour sécuriser son avenir professionnel.
Élie était régisseur dans le spectacle. Passionné par le patrimoine, il se forme à la taille de pierre pour la restauration.