Formation, ils sont passés à l’action !

Ils n’avaient pas de diplôme et ont décroché une qualification et un emploi. Ils ont progressé au sein de leur entreprise ou ont changé de métier. Découvrez les témoignages d’Adama, Sarah, Antoine, Carine, Martin ou Élie. Ils sont passés à l’action !

Ils n’avaient pas de diplôme
Bastien n’avait pas le Bac. Après 8 mois de formation et un Brevet professionnel, il est devenu éducateur sportifet ne compte pas s’arrêter là.
Boubacar voulait travailler dans l’audiovisuel. Son handicap ne l’a pas empêché de travailler dans le cinéma.
Adama était à la plonge. Il a fait une formation en français et dans son métier. Il est aujourd’hui chef de production dans la restauration collective.
Mehdi a quitté l’école sans diplôme ni qualification. Une association spécialisée l’a formé aux métiers du numérique. Il est aujourd’hui micro-entrepreneur.
Sarah a quitté l’école prématurément, victime de harcèlement scolaire. Via l’École de la Deuxième Chance, elle a fait une formation en horlogerie.
Sharafzai a quitté son pays à cause de la guerre. Après une formation de maçonnerie, il travaille pour une entreprise de travaux publics.
Laure a passé son bac par correspondance. Elle est aujourd’hui coach sportif
Anne-Sophie a souhaité intégrer le monde de l’animation après des études de droit. Après une formation de 8 mois, elle est animatrice en club de vacances.
Mohamed vient d’Afghanistan. Réfugié en France depuis 2 ans, il a suivi une formation viticole.
Medhi, ancien décrocheur scolaire, a été formé 9 mois aux métiers du numérique.
Étudiant en droit, Jean-Marie a suivi une formation de sauveteur en meravec la SNSM. Chaque été, il est nageur-sauveteur.
Tatiane n’avait pas décroché d’emploi. Elle a suivi une formation d’installateur réseaux câblés et communication et s’apprête à être recrutée.

Ils ont évolué au sein de leur entreprise ou développé leurs compétences
Maëlle est Office Manager. Elle suit une formation à distance en e-learningpour évoluer dans son entreprise.
David était agent d’entretien. Après plusieurs formations internesau sein de son entreprise, il est aujourd’hui responsable d’une agence de services à la personne.
Sarah, fleuriste, est à seulement 20 ans responsable de magasin. Pour manager une équipe, elle est passée par des formations internes.
Pascal est administrateur réseau. A 50 ans, après 9 mois de cours et de stage, il est également développeur web.
Antoine a 55 ans. Après une formation d’un an dans l’informatique, il est retourné en immersion dans le code durant un mois pour rester à la pointe.
Charles-Hubert est chef-opérateur dans le cinéma. Le métier évolue sans cesse avec le numérique. Pour faire reconnaître son expertise, il s’est engagé dans une VAE.
Paterne est architecte, il a suivi une formation d’un an pour devenir BIM manager, de nouvelles compétences, très recherchées dans le domaine de la construction.
Georges travaille chez Airbus depuis 10 ans. Grâce à la formation interne, il est passé d’un poste de technicien à cadre.
Christophe était électricien de formation. Après 8 ans dans la marine nationale, il est devenu technicien de maintenance dans l’énergie et suit une formation sur les pompes à chaleur pour évoluer dans son entreprise.
Victorine était auxiliaire de vie. Elle est à présent agent de restauration collective grâce à un contrat de qualification professionnelle.
Maxime a un bac dans l’hôtellerie. Il était réceptionniste. Il a souhaité évoluer et est à présent gouvernant-réceptionniste.
Secrétaire dans le domaine de l’énergie, Aurore a été formé à la technique, afin d’aider les clients par téléphone.
Carinne était agent de sécurité. Elle a voulu changer de métier, pour s’occuper des personnes âgées et suivi une formation ADVF.
Christine, coiffeuse, a suivi une formation pour apprendre un nouveau métier : la socio-coiffure.
Hervé a suivi plusieurs formations dans l’agriculture. Il connaissait le métier mais avait besoin de répondre aux exigences du marché et de la législation
Sylvie a suivi une POEI, préparation opérationnelle à l’emploi individuel, pour être formée au métier de couturière.
Karine a suivi une formation CACES grâce à son CPF pour devenir conductrice d’engin sans débourser un euro.
Rustelle a pu évoluer professionnellement grâce à ses heures CPF. Aujourd’hui, elle est assistante administrative.
Hugues était gardien d’immeuble. Il l’est toujours mais il travaille à présent dans une résidence intergénérationnelle et s’est formé à l’animation.

Ils voulaient se reconvertir et changer de métier
Carine a été ingénieure informatique pendant 10 ans. Elle a décidé de se former pour devenir chocolatière.
Stéphanie était enseignante chercheuse, elle a suivi une reconversion est est ébéniste
Anne était exploitante agricole. Passionnée par le vin, elle a suivi des formations pour être consultante.
Martin a travaillé dans la banque avant de redevenir saisonnier dans la restauration. L’hiver, il suit une formation pour sécuriser son avenir professionnel.
Élie était régisseur dans le spectacle. Passionné par le patrimoine, il se forme à la taille de pierre pour la restauration.
Alexandra travaillait dans l’industrie. Passionnée de musique, elle s’est lancée dans une formation en communication musicale.
Caroline était joueuse de tennis professionnelle. Après une carrière internationale, un grand groupe l’a formée au métier de conseillère en gestion de patrimoine en interne.
Philippe était responsable de chantier, il a passé un CAP pâtisserie pour adultes en reconversion, c’est aujourd’hui son métier.
Maxime a suivi une formation de 4 mois et obtenu un certificat de qualification de la métallurgie. Il est maintenant mécanicien-ajusteur dans l’aéronautique.
Gilles était infirmier et passionné de nautisme. Il s’est reconverti dans la mécanique. Il sera bientôt spécialiste des moteurs de hors-bord.
Tristan était menuisier, il a voulu devenir soudeur. Après une formation de 9 mois, il s’est lancé en intérim.
Sylvia a quitté l’industrie pharmaceutique à la suite d’un plan de départs volontaires : une opportunité pour lancer des chambres d’hôtes.
Blandine et son mari étaient commerciaux. Ils ont décidé de se lancer dans un projet commun : ils ont repris un camping.
Michael s’est lancé dans la soudure et la métallurgie. Grâce à un CAP, et il s’est découvert une véritable passion pour ce métier.
Capucine était joueuse de tennis professionnelle. Elle a suivi une formation pour les anciens athlètesdans l’entreprise qui l’a recrutée.
David était pâtissier, et il a voulu se reconvertir dans l’aviation et s’est formé en 3 mois au métier d’ajusteur-monteur.
Clément, social media manager pour un site de petites annonces, est en train de se reconvertir dans le développement web grâce à son CPF.