Jite 2019

Pour la sixième année, le ministère du Travail a organisé la Journée des initiatives territoriales pour l’emploi (Jite) le 27 juin 2019 à Paris. Près de 500 participants ont contribué à la réussite de cette nouvelle édition.

​La Jite permet de témoigner, dans un format dynamique et participatif, de la capacité d’une multitude d’acteurs locaux, tant publics que privés, à se mobiliser ensemble pour l’emploi, les compétences et le développement économique, en innovant, en dépassant les cloisonnements et en coordonnant les énergies et les financements.

Cette 6e édition était placée sous le thème de l’inclusion et de l’insertion professionnelle. La qualité des parcours vers l’emploi, le développement des compétences, les réponses aux difficultés de recrutement seront au cœur de la présentation des initiatives territoriales innovantes. En lien avec le Haut-commissariat aux compétences et à l’inclusion par l’emploi, j’ai souhaité que la journée s’articule autour de plusieurs espaces.

Tout au long de la journée, quarante-huit démarches collectives pour l’emploi, portées par les acteurs des territoires à travers toute la France, ont pu être ainsi valorisées.

Consulter le "Catalogue des projets présentés à la Jite 2019"

Pour cette 6e édition un nouvel espace a fait son apparition : le « Carrefour de l’inclusion ».
Tout au long de la journée, des acteurs nationaux, régionaux et locaux, des associations, des chefs d’entreprise, ont parlé de leur expérience pour construire des démarches inclusives en s’appuyant sur les outils des politiques de l’emploi.

Quatre corners thématiques étaient également proposés permettant de trouver des modes de réponse inclusive aux problématiques rencontrées par les entreprises :

  • Mutualiser pour renforcer : présentation des groupements pour l’insertion et la qualification (Geiq), et des groupements d’employeurs (GE) qui offrent un mode de réponse aux besoins de flexibilité des entreprises aussi bien que de sécurisation des parcours pour les salariés ;
  • Assurer des passerelles vers les entreprises, notamment entre l’insertion par l’activité éconimique ou les entreprises adaptées et les entreprises classiques ;
  • Partager avec les clubs d’entreprises inclusives, l’occasion de mettre en avant des clubs d’entreprise, soit nouveaux, soit préexistants, valorisés dans le cadre du programme 10 000 entreprises inclusives ;
  • S’appuyer sur la diversité pour recruter, présentation des emplois francs et, plus largement, des actions menées dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville.