Mobiliser les aides au recrutement

TPE-PME : vos solutions RH
PNG - 9.7 ko

Recruter est une décision que le chef d’entreprise prend pour maintenir ou accroître son activité. Elle fait donc partie d’une stratégie de développement.

Dans certains cas, le recrutement prend plus de temps que prévu. Certaines aides spécifiques peuvent accompagner la PME à trouver le bon candidat en diversifiant les profils recherchés.

Des aides possibles pour faciliter les recrutements

Lorsqu’un recrutement est trop long, cela peut entraver les projets de développement de l’entreprise.

Il existe le parcours emploi compétences qui permet de faire se rencontrer l’offre d’emploi avec des candidats qui ont des difficultés à se faire embaucher. Pour en savoir + sur le parcours emploi compétences.

Vous pouvez aussi mobiliser les conseils de Pôle emploi, d’une mission locale pour l’embauche de jeunes entre 18 et 26 ans ou de Cap Emploi pour une personne en situation de handicap.

Si vous souhaitez embauchez un demandeur d’emploi résidant en quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) en CDI ou en CDD d’au moins 6 mois entre le 1er avril 2018 et le 31 décembre 2019 ? Vous pouvez bénéficier du dispositif des emplois francs. Pour connaître les quartiers concernés, le montant et les conditions d’obtention de cette aide.

Si vous êtes en phase de création ou de reprise d’entreprise, l’Agence France Entrepreneur (AFE) et la banque publique d’investissement BPI peuvent vous apporter un panaroma d’ensemble des aides disponibles.

Des exonérations pour favoriser l’embauche dans les entreprises

Divers dispositifs sont destinés à favoriser le développement de l’emploi. Ils ouvrent droit selon les cas à des exonérations de cotisations et/ou au versement d’aides spécifiques. Le site de l’Urssaf détaille les conditions de chaque type d’exonérations.

Parmi elles :
Les exonérations générales

Les exonérations à caractère géographique
Des exonérations de cotisations sont ainsi mises en œuvre dans certaines zones géographiques, telles que :

Les exonérations ou aides liées à la personne

● Les exonérations ou aides liées au secteur d’activité