Déploiement du SPIE - Département des Pyrénées Orientales (66)

Service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE)

LES APPORTS DU PROJET
- Amélioration et harmonisation de la réalisation du diagnostic socio-professionnel
- Amélioration du repérage des publics « invisibles » ou en risque de rupture
- Contribution à la coordination de l’action des partenaires intervenant dans l’insertion socio-professionnelle des jeunes
- Mise en commun l’offre de service des partenaires en mettant en place une cartographie de l’offre

Membres du Consortium

  • Collectivités : Région Occitanie
  • Pôle Emploi
  • Etat déconcentré : DDETS
  • Opérateurs : MLJ (Mission Locale Jeunes), Cap emploi – ADRH, CAF, MSA
  • Organismes de formation : AFPA
  • Associations : ATD Quart Monde
  • Entreprises : Chambre de Métiers et de l’Artisanat des Pyrénées-Orientales, Chambre de Commerce et d’Industrie des Pyrénées-Orientales, Chambre d’Agriculture des Pyrénées-Orientales, UPA 66 (Union Professionnelle Artisanale),UPE 66 (Union Pour l’Entreprise)

Public cible
Les actions inscrites dans le SPIE touchent un large public, toutefois parmi les publics cibles certaines actions cibleront une population plus restreinte (exemple : nouveaux entrants dans le dispositif RSA). Les publics cibles sont :
- les personnes allocataires du RSA y compris ceux orientés vers Pôle Emploi (axe 1 et axe 3)
- les jeunes suivis par la Mission Locale Jeunes (axe 1)
- des publics en situation de précarité qui ne font pas valoir leurs droits et qui sont méconnus des institutions (axe 1)
- les demandeurs d’emploi dans une démarche d’insertion, quel que soit le dispositif d’accompagnement dont ils relèvent, ou ayant besoin d’un accompagnement socioprofessionnel vers l’activité et l’emploi (axe 2)
- des demandeurs d’emploi en fin de mois DEFM (axe 3)

Périmètre d’action
Département des Pyrénées Orientales (66)

Contact
- David SALA, Anne-Laure ROQUE BEDRINES, liste.spie66@cd66.fr

Contenu du projet

AXE 1
- Favoriser la mise en réseau des acteurs du premier accueil social à des fins d’accès aux droits à travers l’extension des conseils locaux d’accès aux droits (CLAD) et du lancement d’une réflexion partenariale
- Améliorer le repérage des publics « invisibles » ou en risque de rupture via la définition commune de ces publics, la définition des stratégies « d’aller vers », la mise en place d’un groupe de travail pour repérer les situations en risque de rupture
- Améliorer et harmoniser la réalisation du diagnostic socio-professionnel dans le cadre d’un groupe de travail et en adoptant un logiciel de parcours et une cartographie de l’offre

AXE 2
- Simplifier les démarches administratives en rendant les supports de communication plus compréhensibles et en réorganisant les circuits de communication
- Contribuer à la coordination de l’action des partenaires intervenant dans l’insertion socio-professionnelle des jeunes
- Améliorer la réponse aux besoins d’accompagnement des personnes et la coordination entre les professionnels qui interviennent auprès d’elles, remettre à plat les outils de contractualisation (notamment CER)

AXE 3
- Mettre en commun l’offre de service des partenaires en mettant en place une cartographie de l’offre des partenaires
- Améliorer la communication entre les professionnels en renforçant les liens de proximité et la confiance à travers des formations, des réunions partenariales, etc.
- Fluidifier les relations entre acteurs de l’insertion et acteurs socio-économiques en proposant une offre intégrée et coordonnée de solutions en direction des entreprises, en organisant des événements, etc.
- Valoriser les initiatives exemplaires dans le champ de l’insertion et de l’emploi à travers l’organisation d’événements sur les bassins de vie
- Elargir et renforcer la gouvernance départementale de l’insertion et de l’emploi en créant des instances de pilotage et de suivi
- Accentuer la territorialisation de la politique d’insertion et de l’emploi via la mise en place de comités techniques insertion et emploi à l’échelle des territoires d’action sociale départementale
- Mettre en place une évaluation qualitative de l’offre d’insertion et d’emploi

TRANSVERSE
Participation des personnes concernées dans le cadre de certains projets SPIE (exemples : réalisation d’une trame de diagnostic socio-professionnel, participation à l’élaboration de supports de communication plus compréhensibles, participation à une évaluation qualitative des actions).

Prestations de conduite du changement au sein des institutions ou entre elles.

Équipe Projet du SPIE :
Un coordonnateur SPIE, deux chargés de mission et d’animation territoriaux, un animateur socio-économique.


Calendrier de déploiement

  • La mise en œuvre de l’ensemble des actions de l’AXE 1 et 2 interviendra à partir du second semestre 2022, suivant la prise de poste des agents et la passation du marché public associé à ce premier axe.
  • La mise en œuvre de l’ensemble des actions de l’AXE 3 interviendra dès 2022, en commençant par l’installation des instances de gouvernance départementale et territoriale probablement lors du premier semestre 2022.