Service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE)

Au cœur de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté présentée par le président de la République le 13 septembre 2018, le service public de l’insertion et de l’emploi (SPIE) porte l’ambition que l’ensemble de celles et ceux qui veulent trouver une place dans la société par le travail et l’activité y parviennent.
Cette volonté repose sur la conviction que seul l’accès à l’emploi permet une sortie durable de la pauvreté.
Le droit à un accompagnement personnalisé doit plus que jamais devenir une réalité tangible et accessible en tout point du territoire.

Le service public de l’insertion et de l’emploi est une méthode pour que toutes les structures appelées à intervenir dans le parcours vers l’emploi d’une personne (Conseil départemental, Pôle emploi, Caisse d’allocations familiales, Cap emploi, mission locale, associations, CCAS, etc.) se coordonnent et simplifient ses démarches.

Chaque individu doit se voir proposer un parcours d’accompagnement personnalisé prenant en compte toutes ses difficultés pour s’insérer (logement, santé, mobilité, etc.). Ce parcours est coordonné entre les différents professionnels pour lui éviter de multiplier les démarches, avec un suivi dans le temps qui lui est proposé.

Après 14 premiers territoires en mars 2020, 31 nouveaux expérimentent le service depuis avril 2021. Ils seront rejoints à la fin de l’année par 35 autres territoires qui seront sélectionnés à l’issue du second appel à manifestation d’intérêt.
Objectif fin 2021  : 80 territoires engagés à mettre en œuvre le dispositif.