La visite de pré-reprise et la visite de reprise

La visite de pré-reprise et la visite de reprise sont des visites médicales qui concernent les salariés.

Si vous êtes salarié, ces visites ont pour but de vous accompagner dans votre retour au travail après un arrêt de travail de longue durée, une absence pour maladie professionnelle ou un congé maternité.

Une visite de pré-reprise est une visite médicale qui peut être organisée dans le but d’accompagner, de préparer et d’anticiper, pendant votre arrêt, votre retour au travail dans les meilleures conditions. Cette visite de pré-reprise peut être demandée :

  • par le médecin du travail,
  • par le médecin traitant,
  • par le médecin conseil des organismes de sécurité sociale,
  • ou par vous-même en tant que salarié.

Au cours de cette visite, le médecin du travail vous examine et échange avec vous. Il peut ensuite recommander :

  • des aménagements et adaptations du poste de travail,
  • des préconisations de reclassement,
  • des formations professionnelles à organiser en vue de faciliter votre reclassement ou votre réorientation professionnelle.

Cette visite de pré-reprise est très importante, bien qu’elle ne soit pas obligatoire, car elle permet d’anticiper le retour au travail dans de bonnes conditions. Nous vous encourageons vivement à la demander.

Une visite de reprise est une visite médicale obligatoire. C’est un examen par le médecin du travail soit le jour de la reprise effective au poste de travail, soit dans un délai de huit jours suivant votre retour au travail. C’est l’employeur qui sollicite les services de prévention et santé au travail, dès qu’il connaît la date de fin de l’arrêt de travail, pour fixer la date de la visite de reprise.

Cette visite a lieu :

  • après un congé de maternité pour les salariées travaillant la nuit ou bénéficiant d’un suivi individuel renforcé,
  • après une absence pour cause de maladie professionnelle,
  • après une absence d’au moins 30 jours pour cause d’accident du travail,
  • après une absence d’au moins 60 jours pour cause de maladie ou d’accident non professionnel.

Elle a pour objectif d’analyser votre situation et votre état de santé pour savoir quelles solutions peuvent vous correspondre, notamment :

  • de vérifier si votre poste de travail, ou le poste de reclassement auquel vous êtes affecté est compatible avec votre état de santé,
  • si vous avez bénéficié d’une visite de pré-reprise, d’examiner les propositions d’aménagement de poste, d’adaptation de poste ou de reclassement, faites par l’employeur à la suite des préconisations émises éventuellement par le médecin du travail,
  • de préconiser l’aménagement, l’adaptation de votre poste ou le reclassement, en fonction de votre situation,
  • d’émettre, le cas échéant, un avis d’inaptitude.

Tout salarié en arrêt de travail de plus de 30 jours peut demander une visite de pré-reprise.

Tout salarié ou toute salariée :

  • revenant de congé maternité bénéficiant d’un suivi individuel renforcé ou travaillant la nuit, tout salarié après absence pour maladie professionnelle,
  • absent pendant au moins 30 jours pour accident du travail,
  • absent pour cause de maladie ou d’accident non professionnel de plus de 60 jours,

doit être suivi dans le cadre d’une visite de reprise.

  • Si vous êtes en arrêt de travail de plus de 30 jours, vous pouvez demander une visite de pré-reprise en vous adressant à votre médecin du travail, à votre médecin traitant ou au médecin conseil de l’Assurance maladie.
  • Si vous êtes en arrêt de travail pour cause de maladie ou d’accident non professionnel de plus de 60 jours, vous devez obligatoirement être suivi dans le cadre d’une visite de reprise. Si ce n’est pas le cas, adressez-vous à votre employeur ou à votre médecin du travail.