Les établissements et services de préorientation ou de réadaptation professionnelle (ESPO et ESRP)

Anciennement centre de réadaptation professionnelle (CRP) et centre de préorientation (CPO), les établissements et services de préorientation ou de réadaptation professionnelle (ESPO et ESRP) sont des structures spécialisées dans l’accompagnement professionnel des personnes handicapées.

De quoi s’agit-il ?

Les établissements et services de préorientation ou de réadaptation professionnelle (ESPO et ESRP) proposent des actions d’évaluation, d’orientation, de formation et accompagnent les bénéficiaires vers et dans l’emploi sur une période et un rythme adapté à leurs besoins.
Concrètement, ces établissements et services aident les personnes handicapées à :

  • évaluer les aptitudes, les capacités et les limites éventuelles liées à leur handicap ;
  • définir leur projet professionnel et le mettre en œuvre ;
  • accéder à des formations tout en bénéficiant d’un accompagnement médico-psycho-social adaptée à la situation de handicap.

À noter :

- Dans les ESPO, les spécialistes conseillent et accompagnent le bénéficiaire à la définition du projet professionnel. Cet accompagnement peut s’étendre sur une durée maximale de 14 semaines, sur une période pouvant aller jusqu’à 24 mois.

- Dans les ESRP, les professionnels conseillent dans la préparation d’un projet d’insertion ou de reconversion professionnelle. Selon la nature du projet, l’accompagnement peut durer entre 1 et 3 ans, en cas de formation diplômante. Pour les formations visant à valider un projet professionnel, ou pour celles qui préparent à une formation diplômante ou à un emploi, elles ne peuvent dépasser 12 mois sur une période pouvant s’étendre jusqu’à 2 ans.

Pour qui ?

Les ESPO et ESRP s’adressent aux personnes en situation de handicap à la recherche d’un emploi ou envisageant de se former pour changer de métier. Plus spécifiquement, ces établissements sont ouverts :

  • Aux jeunes dès l’âge de 16 ans, quel que soit leur handicap,
  • Aux personnes en recherche d’emploi, inscrites ou non à Pôle emploi, reconnues handicapées ou en cours de reconnaissance de la qualité de travailleur handicap,
  • Aux salariés, agents de la fonction publique, travailleurs indépendants et les personnes en contrat d’alternance présentant un risque d’inaptitude et ayant besoin d’un accompagnement médico-psycho-social et professionnel,
  • Aux travailleurs en Établissement et service d’aide par le travail (ESAT).

À noter  : les personnes en situation de handicap accompagnées par des ESPO/ESRP bénéficient d’un double statut. Ils sont à la fois usager d’une structure médico-sociale et stagiaire de la formation professionnelle. Une rémunération de stage comprise entre 644 et 1 932 € nets par mois est également perçue.
Plus d’informations sur Mon parcours handicap.

Comment ?

Pour accéder à ces établissements :

  • Une demande doit être envoyée à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) du lieu de résidence de la personne en situation de handicap.
  • Cette demande sera ensuite étudiée par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) qui décidera de l’orientation, ou non, vers ces établissements. Sera notamment pris en compte le besoin d’accompagnement de la personne concernée.

À noter : l’orientation n’est pas obligatoire pour les personnes déjà orientées et accueillies dans d’autres établissements et services médico-sociaux (ESAT, IME et IMPRO) ou en contrat de formation en alternance, ainsi que pour certaines prestations de courte durée d’évaluation professionnelle. Dans ce dernier cas, la demande peut être faite directement par l’employeur (pour les salariés ou agents de la fonction publique) ou par le conseiller Cap emploi, Pôle emploi ou la mission locale (pour les demandeurs d’emploi).

À qui s’adresser ?

S’informer auprès de la MDPH ou des ESPO/ESPR (annuaire en ligne).

Pour en savoir plus, consultez le site Mon parcours handicap.