Temps de travail

JPEG - 59.5 ko

En France, la durée légale du temps de travail est fixé à 35 h par semaine à temps complet.
Comment aménager le temps de travail ? Quelles règles réagissent le recours au travail en soirée ou de nuit ? Qu’est ce que les conventions de forfait ?
Comment les heures supplémentaires sont définies ? Vous trouverez dans cette rubrique l’ensemble des informations relatives au temps de travail.


  • La durée légale de travail effectif à temps complet est fixée à trente-cinq heures par semaine. Il s’agit d’un seuil à partir duquel, sauf exceptions, sont calculées les heures supplémentaires.
  • L’aménagement du temps de travail vise à adapter le rythme de travail des salariés à l’activité. L’entreprise peut répartir la durée du travail sur 4 à 9 semaines selon son effectif.
  • Le travail en soirée : les établissements de vente au détail situés dans les zones touristiques internationales (ZTI) peuvent employer des salariés de 21h à minuit sous réserve d’accord collectif.
  • Le travail de nuit commence au plus tôt à 21 heures et s’achève au plus tard à 7 heures. Le travail de nuit doit prendre en compte les impératifs de protection de la sécurité et de la santé des travailleurs.
  • Les entreprises de travail à temps partagé : elles mettent à disposition d’entreprises clientes du personnel qualifié qu’elles ne peuvent recruter elles-mêmes.
  • Les conventions de forfait : il en existe de deux types : le forfait en heures, qui peut être hebdomadaire, mensuel ou annuel, et le forfait en jours, nécessairement annuel.
  • Le travail du dimanche est une dérogation au repos dominical hebdomadaire, permanente ou temporaire, soumise ou non à autorisation, applicable à l’ensemble du territoire ou à certaines zones.
  • Une heure supplémentaire est une heure accomplie au delà de la durée légale hebdomadaire et ouvre droit à une contrepartie en repos au-delà de 220 heures annuelles (hors accord).
  • Les contreparties des heures supplémentaires sont une majoration de salaire de 25 % pour les huit premières heures et 50 % au-delà (hors accord). Le paiement peut être remplacé par un repos compensateur (RCR).