L’épargne salariale

L’épargne salariale permet d’intéresser les salariés aux résultats de leur entreprise et de favoriser l’épargne collective et le développement des investissements des entreprises.

Elle n’a pas vocation à se substituer au salaire mais renforce les engagements réciproques du salarié et de l’entreprise, en ajoutant au salaire une participation aux résultats et à l’accroissement de la valeur de l’entreprise.

L’épargne salariale revêt différentes formes : participation, l’intéressement, plans d’épargne salariale. Elle est mise en place dans le cadre d’accords d’entreprise et ouvre droit à des avantages.

Principes généraux présentation
L’intéressement fiche pratique
la participation fiche pratique
Les plans d’épargne salariale fiche pratique
Les avantages sociaux et fiscaux de l’épargne salariale tableau comparatif

A noter  : pour faciliter l’appropriation de ces dispositifs par les entreprises (qui ne peuvent pas s’appuyer sur un accord négocié par leur branche), le ministère de l’Économie et des Finances et le ministère du Travail ont conjointement élaboré des modèles d’accords d’intéressement et de participation  :
- pour l’intéressement ;
- pour la participation.