Viticulteur

Données macro

Le viticulteur travaille mécaniquement le sol pour la préparation et l’entretien des plantations. Son travail consiste à :

  • Arracher les anciennes vignes et en replanter
  • Réparer et installer les piquets et les fils de fer (carassonage)
  • Tuteurer les ceps (calage), tailler les sarments et les souches
  • Ligaturer les sarments sur la charpente (pliage)
  • Relever la végétation (palissage)
  • Couper des feuilles et des rameaux sur les vignes (rognage) ou sur le tronc (épamprage)
  • Réguler la croissance des plants en apportant les éléments nécessaires (eau, engrais, traitements phytosanitaires…)
  • Récolter (vendange ou cueillette)
  • Calibrer, trier, conditionner la récolte
  • Réparer et entretenir le matériel et les installations,
  • Transmettre ou enregistrer les données techniques se rapportant au suivi des cultures et des équipements et conduire les véhicules

NORMES

(AFNOR)

NF ISO 5008. Novembre 2002. Tracteurs et matériels agricoles à roues - Mesurage des vibrations globales du corps du conducteur

NF EN ISO 5353. Novembre 1998. Engins de terrassement, et tracteurs et matériels agricoles et forestiers - Point repère du siège.

S73-011 Décembre 1989 Bottes et chaussures de sécurité pour travaux forestiers - Spécifications et essais.

NF ISO 3789-4. Décembre 1989. Tracteurs, matériels agricoles et forestiers, matériel à moteur pour jardins et pelouses - Emplacement et mode de fonctionnement des commandes de l’opérateur - Partie 4 : commandes pour chargeurs de grumes forestiers.

NF ISO 3339-0. Avril 1987. Tracteurs et matériels agricoles et forestiers - Classification et terminologie - Partie 0 : système de classification.

Les risques du métier

Chute de plan pied, corps étranger, lésions oculaires, lumbago, piqûre d’insectes ou de végétaux, plaie, intoxication, tétanos professionnel, affections, pneumoconioses, maladies pulmonaires, affections professionnelles, déshydratation, mycose, allergies, contraintes visuelles, bruit, odeurs, station debout, vibration des machines.

Accidents du travail

  • Chute de plain-pied
  • Corps étranger
  • Lésions oculaires
  • Lumbago
  • Piqûre d’insectes ou de végétaux
  • Plaie : liée à l’utilisation d’outils
  • Accident : lors de la conduite d’engin
  • Traumatisme : lié aux machines
  • Intoxication : liéeaux produits phytosanitaires

Maladies professionnelles

  • Tétanos professionnel
  • Affections : provoquées par les phosphates, pyrophosphates et thiophosphates d’alcoyle, d’aryle ou d’alcoylaryle et autres organophosphorés anticholinestérasiques, ainsi que par les phosphoramides anticholinestérasiques et les carbamates anticholinestérasiques. (produits phytosanitaires)
  • Affections provoquées par les dérivés nitrés du phénol (dinitrophénols, dinitro-orthocrésol, dinosebe, dinoterbe, leurs homologues et leurs sels), par le pentachlorophénol et les pentachlorophénates et par les dérivés halogénés de l’hydroxybenzonitrile (bromoxynil, ioxynil). (produits phytosanitaires)
  • Pneumoconioses (ensembles de maladies pulmonaires) : liées à l’inhalation de poussières minérales renfermant de la silice libre
  • Affections non pneumoconiotiques : liées à l’inhalation de poussières minérales renfermant de la silice libre
  • Affections : liées aux huiles et graisses d’origine minérale ou de synthèse - Affections périarticulaires : provoquées par certains gestes et postures de travail
  • Affections professionnelles : provoquées par les bruits - Maladies liées aux solvants organiques liquides. (produits phytosanitaires)

Risques liés au lieu de travail

  • Déshydratation, malaises et exposition aux rayonnements UV : liés au travail en extérieur (intempéries, soleil)
  • Mycoses et chutes de plain pied : liées aux travaux dans des zones humides et/ou boueuses
  • Allergies : provoquées par des piqures d’insectes

Risques sensoriels

  • Contraintes visuelles : liées au fait que dans certaines vignes le raisin est cueilli grain par grain
  • Bruit : lié aux machines
  • Odeurs des divers produits de traitement

Risques bio-mécaniques

  • Vibration des machines et des outils
  • Station debout prolongée
  • Travail penché ou accroupi : de novembre à février un vigneron peut s’occuper de jusqu’à 60.000 pieds (soit 9 hectares de vignes)
  • Port de charges lourdes : matériel, produits, vendanges Gestes répétitifs : palisser, plier, couper

Principaux risques liés aux produits

Risques chimiques

  • Produits phytosanitaires
  • Silice cristalline sous forme de cristobalite : renfermée dans les terres de diatomées calcinées pour filtrer le vin avant la mise en bouteilles

Risques biologiques

  • Surinfection de coupures

Risques mécaniques

  • Risques de renversement d’écrasement : liés aux co-activités piétons machines

Charge mentale

  • Charge mentale liée à l’appréciation des conditions climatiques afin de bien choisir les dates pour la réalisation des divers travaux
  • Stress : concernant la quantité et la qualité de la production

Risques organisationnels

  • Périodes de calme alternant avec des périodes de très grande activité
  • Contraintes climatiques
  • Travail qui peut être isolé

Les moyens de prévention

Quelles mesures de prévention ?

Rappel important : La prévention doit toujours obéir à la logique suivante :
1°) suppression du risque (substitution d’un produit …)
2°) évaluation du risque qui ne peut être supprimé (document unique d’évaluation)
3°) recours en priorité à la protection collective (captage des polluants, protecteur sur machine…)
4°) protection individuelle (quand la protection collective est impossible, insuffisante ou dans l’attente de son installation).
Dans tous les cas, l’information et la formation des travailleurs s’imposent.

Risques chimiques

  • Aménagement du local phytosanitaire et de l’aire de préparation (Ventilation efficace, séparation des produits en fonction des FDS…)
  • Formation du personnel sur les risques phytosanitaires les premiers secours

Risques machine

  • Equipement pour le tracteur afin de faire face aux variations climatiques
  • Aménagement du siège du véhicule adapté à la conduite prolongée
  • Signalisation et organisation des voies de circulation
  • Evaluation et réduction du bruit
  • Protections auditives
  • Gants anti-coupures

Risques physiques

  • Formation sur les gestes et les postures à adopter pendant le travail : ergonomie de la manutention
  • Gestion des variations climatiques : mettre de l’eau réfrigérée à disposition ;
  • Utiliser des moyens de protection adaptées (crème solaire, chapeau, chaussures/bottes antidérapantes, lunettes de protection…)
  • Vaccination antitétanique

Risques psycho-sociaux

  • Organisation correcte des plannings : pour permettre un repos compensateur
  • Renforcer les équipes en période de forte activité
  • Echanger sur les décisions aléatoires liées au climat
  • Permettre aux employés d’accéder aux données météorologiques rapidement

Textes applicables

Partie IV du code du travail, notamment :

Organisation par l’employeur d’une formation pratique et appropriée en matière de sécurité, au bénéfice des travailleurs qu’il emploie : Article L4141-2 du Code du travail :

  • Substances et préparations dangereuses : Article R4411-6 du Code du travail
  • Fiche d’exposition : Article R4412-41 du Code du travail
  • Voies de circulation empruntées par les équipements de travail mobiles : Articles R4323-50 et R4323-51 du Code du travail
  • Formation à la conduite des équipements de travail automoteurs et des équipements de levage et autorisation de conduite : Articles R4323-55 et R4323-56 du Code du travail

Tableaux des maladies professionnelles :
Tableau n° 1 du régime agricole
Tableau n° 11 du régime agricole
Tableau n° 13 du régime agricole
Tableau n° 22 du régime agricole
Tableau n° 22 bis du régime agricole
Tableau n° 25 du régime agricole
Tableau n° 39 du régime agricole
Tableau n° 46 du régime agricole
Tableau n° 48 du régime agricole

Pour en savoir plus

MSA

pdf Stockez vos produits en bon professionnel ! Téléchargement (563.5 ko)

INRS

L’applicateur de produits phytosanitaires
- Les dangers des produits phytosanitaires sont clairement signalés sur leur étiquette. Pour les utiliser sans risque majeur, quelques règles simples, développées dans cette brochure, doivent être respectées, notamment la connaissance du produit, le protocole d’application et le port des équipements de protection individuelle.
ED 867(2001, 16p.)

Utilisation des produits phytosanitaires en agriculture tropicale
- Les dangers des produits phytosanitaires sont clairement signalés sur leur étiquette. Pour les utiliser sans risque majeur, quelques règles simples, développées dans cette brochure, doivent être respectées, notamment la connaissance du produit, le protocole d’application et le port des équipements de protection individuelle. Cet ouvrage prend en compte les conditions spécifiques à l’agriculture tropicale, notamment climatiques.
ED 870(2001, 24p.)

ANSES

Sources

  • Classification Internationale Type des professions (CITP-08) : 6112 Arboriculteurs et ouvriers qualifiés de l’arboriculture. (O.I.T.) (2008)
  • Classification INSEE des professions (PCS 2003) : 100c Viticulteurs, arboriculteurs fruitiers sur exploitation - 619c Ouvriers de la viticulture ou de l’arboriculture fruitière - 691e Ouvriers agricoles sans spécialisation particulière. (INSEE) (2003)
  • ROME. Dictionnaire des emplois/métiers techniques et industriels : 41114 Arboriculteur-viticulteur. (La Documentation française) (1999)
  • Dermites de contact chez le viticulteur. Extrait de : Journées nationales de la Société française d’allergologie et d’immunologie clinique. Reims, 12-14 juin 1997. Revue française d’allergologie et d’immunologie clinique, volume 37, n°3, mai 1997.
  • Allergènes potentiels chez les viticulteurs. Extrait de : Journées nationales de la Société française d’allergologie et d’immunologie clinique. Reims, 12-14 juin 1997. Revue française d’allergologie et d’immunologie clinique, volume 37, n°3, mai 1997.