charpente métallique (ouvrier en)

Données macro

L’ouvrier en charpente métallique assure la préparation au sol des différents éléments constitutifs des charpentes avant expédition sur les chantiers. Cet emploi peut être accessible sans qualification mais il est généralement occupé par des ouvriers de niveau V (titulaires d’un CAP ou d’un BEP dans le secteur de la métallurgie).

Les risques du métier

La plus grande partie des accidents du travail a pour origine des brûlures électriques ou chimiques, des contusions ou traumatismes, des blessures par outils ou corps étrangers, des lumbagos.

Principaux risques liés aux taches

Les tâches du métier d’ouvrier en charpente métalliqueprésentent de nombreux risques :

  • Des risques climatiques : le travail en atelier soumet l’ouvrier aux variations climatiques
  • Des risques liés au déchargement des pièces métalliques brutes à la grue ou au pont roulant
  • Des risques de chutes et de manutention : avec le pré montage au sol des charpentes en suivant le plan de montage
  • Des risques de mauvaises postures avec le chargement pour l’expédition à la grue ou au pont roulant

Principaux risques liés aux équipements de travail

L’ouvrier en charpente métallique utilise de nombreux équipements de travail risqués :

  • Débiteuse, plieuse, perceuse, poste de soudure, visseuse, cercleuse
  • Chariots automoteurs, palans, ponts roulants, grues
  • Racks de rangement des matières premières et des produits
  • Cuve de trempage

Principaux risques liés aux produits et aux process de fabrication

  • L’ouvrier peut être exposé aux :
  • Rayonnement thermiques : soudure
  • Aux poussières, fumées, aérosol :
    • fumée de soudure
    • aérosols et huiles de coupe
    • poussière de fer
    • vapeurs de solvants (trempage)
  • Vibrations
    • Chariots automoteurs
    • Vibrations transmises aux membres supérieurs (pistolets à aiguilles, machines-outils avec présentation de la pièce à la main, machines-outils portatives)
  • Bruit
  • Manutentions manuelles, postures contraignantes, station debout

Autres risques

  • Tétanos- Organisation du travail (Horaire de travail, rangs de manœuvre, relations de travail)
  • Risque routier

Les moyens de prévention

Prévention et technique collective

  • Isolement des postes à risques : soudure, cabine de trempage isolée et ventilée.
  • Conformité des machines, des appareils de levage, avec respect des contrôles périodiques obligatoires
  • Marquage au sol des allées de circulation et maintien de celles-ci libres
  • Isolation des machines bruyantes
  • Poste de soudure : aspiration des fumées de soudage à la source, captage mobile incorporé à la torche, tables aspirantes, écrans de soudage opaques de longueur suffisante pour la séparation des postes de travail
  • Nettoyage, rangement régulier des postes de travail
  • Conformité des appareils de levage et contrôles réguliers

Formation - Information - Sensibilisation

  • Connaissance des fiches de procédures
  • Formation à l’embauche et régulièrement rappelée : ne pas fumer, ni boire, ni manger en travaillant ; ne pas enlever les sécurités sur les machines ; porter les équipements de protection individuelle
  • Formation aux gestes et postures
  • Etablissements de consignes en cas d’accident : n° d’appel d’urgence, conduite à tenir

Prévention Individuelle

  • Vêtements de travail (ensemble pantalon, veste) en coton ; ces vêtements doivent être en coton ignifugé, bien ajustés, dépourvus de plis, revers ou poches non dotées de rabats Chaussures de sécurité recouvertes par le pantalon, à semelles isolantes
  • Gants de protection des mains contre l’action coupante des tôles, contre la chaleur et la conduction électrique ; gants à manchettes
  • Tablier de cuir
  • Protection antibruit en fonction du niveau de bruit par casque léger ou bouchons d’oreilles moulé
  • Lunettes de protection avec filtre adapté au type de travail
  • Protection respiratoire : masques à écran LCD (Speedglass) ; des masques à cartouche sont importables sous les écrans faciaux ou protection totale de la face par masque à soudage avec obscurcissement automatique, cagoule et ventilation assistée par air filtré

Textes applicables

Prévention des risques d’exposition au bruit :

  • R 4431-1 R 4437-4

Manutention des charges :

  • L 4541-1
  • R 4541-1
  • R 4541-11

Mesures de prévention des risques chimiques :

  • R 4412-1
  • R 4412-58

Dispositions particulières aux agents cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction :

  • R 4412-59
  • R 4412-93

Levage des charges :

  • R 4324-24
  • R 4324-45

Recommandations et normes

  • Recommandation de l’Assurance Maladie - Risques Professionnels ; R 360 Soudage à l’arc, prévention des risques professionnels -NF EN ISO 14738. Mai 2003. Sécurité des machines - Prescriptions anthropométriques relatives à la conception des postes de travail sur les machines
  • NF EN 352-7. Mai 2003. Protecteurs individuels contre le bruit - Exigences de sécurité et essais Partie 7 : bouchons d’oreilles à atténuation dépendante du niveau.
  • NF EN 352-6. Mai 2003. Protecteurs individuels contre le bruit - Exigences de sécurité et essais - Partie 6 : serre-tête avec entrée audio-électrique.

Conventions collectives et accords de branche

Pour en savoir plus

INRS

  • ED 742 soudage et coupage au chalumeau
  • ED 668 opération et soudage à l’arc et de coupage
  • ED 972 Captage et traitement des aérosols de fluides de coupe
  • ED 695 Principes généraux et ventilation
  • ED 875 la ponçeuse
  • ED 912 le tour
  • TJ 16 le bruit

Sources

- http://www.forsapre.fr