Le Haut-Commissaire aux compétences, Jean-Marie Marx, rejoint le Conseil Général de l’Alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux

Haut-Commissaire aux compétences depuis juillet 2018, Jean-Marie Marx a choisi, pour des raisons personnelles, d’intégrer le Conseil Général de l’Alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER), alors que le Plan d’investissement dans les compétences (PIC) entre dans une nouvelle phase de son déploiement avec la mise en œuvre du Plan de relance. La Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion a salué le travail réalisé par le Haut-Commissaire et son engagement en faveur de l’insertion des personnes éloignées de l’emploi.

Ces deux dernières années, Jean-Marie Marx a œuvré à la mise en œuvre du plan d’investissement dans les compétences (PIC) mis en place pour former deux millions de jeunes et de demandeurs d’emploi d’ici la fin du quinquennat, à travers le soutien de nouvelles approches de parcours de formation, l’adaptation des formations aux secteurs en tension et le lancement d’appels à projets d’innovation.

Après cette phase d’initialisation réussie, les résultats sont là :
- Plus d’un million de personnes en recherche d’emploi ou en insertion sont entrées en formation en 2019, un niveau jamais atteint, dont la moitié environ sont financées par le Plan d’investissement dans les compétences.
- Conformément aux attentes du président de la République, le PIC bénéficie directement à ceux qui en ont le plus besoin : 90% des bénéficiaires n’ont pas le BAC, 15% sont issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville, 22% de la ruralité et 20% sont allocataires du RSA.

Avec la mise en œuvre de « France Relance », le développement du Plan d’investissement dans les compétences entre désormais dans une nouvelle étape où il lui reviendra notamment de conduire le grand chantier de transformation et de digitalisation de la formation.

Cette mission sera assurée en intérim par Carine Seiler, jusqu’alors conseillère spéciale auprès du Haut-commissaire.
Carine Seiler est titulaire d’un Master en droit social et spécialiste des politiques de formation professionnelle. Avant d’exercer les fonctions de conseillère spéciale auprès du Haut-Commissaire aux compétences depuis novembre 2017, elle a dirigé l’activité de Sémaphores (groupe Alpha) dédié aux politiques d’emploi, de formation et d’orientation et a été consultante Senior au sein du groupe Amnyos. Elle a conduit dans ce cadre de nombreuses missions d’accompagnement des politiques publiques et paritaires de formation. Elle a également exercé diverses responsabilités au plan national au sein du mouvement étudiant et de la communauté universitaire.