France Relance : lancement de la plateforme « 1 jeune, 1 solution »

Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Thibaut Guilluy, Haut-commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises accompagnés de Sarah El Haïry, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, inaugurent ce jour la plateforme « 1 jeune, 1 solution » à l’occasion d’un évènement de lancement organisé au CFA Médéric (Paris, 17ème). Mettant en relation les entreprises avec des jeunes cherchant un emploi, une formation ou une mission, cette plateforme contribuera au déploiement des dispositifs du plan jeunes dans le cadre de France Relance.

Présenté en juillet 2020, le plan « 1 jeune, 1 solution »mobilise une palette de dispositifs pour aider chaque jeune à trouver une formation, un emploi, une mission ou un accompagnement qui corresponde à ses besoins. Avec un budget de 6,7 milliards d’euros, le Gouvernement a triplé les moyens consacrés à la jeunesse pour faire face à la crise. Parmi ces dispositifs, une prime à l’embauche de 4000 euros pour tout recrutement de jeune de moins de 26 ans en contrat de plus de 3 mois. L’objectif est clair : ne laisser aucun jeune sans solution.

Les résultats sont déjà visibles : entre août et septembre, les embauches en CDI ou CDD de plus de trois mois ont augmenté par rapport à la même période l’année passée – 696 000 jeunes ont ainsi un contrat de travail leur permettant d’aborder la crise actuelle plus sereinement –, sans compter le nombre de contrats d’apprentis qui devrait atteindre voire dépasser le record de 2019.

Pour aller plus loin, le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion met à disposition des jeunes et des entreprises un nouvel outil : une plateforme www.1jeune1solution.gouv.fr inaugurée ce jour.

Pour les jeunes, l’objectif est de faciliter les recherches autour de fonctions simples : « je trouve un emploi », « je trouve une formation », « je trouve un accompagnement », « je participe à un évènement » et « je m’engage ». Plus de 20 000 offres d’emploi sourcées par Pôle Emploi sont d’ores et déjà accessibles sur la plateforme, plus de 250 événements proposés aux jeunes en ligne. Une fonctionnalité permet également à chaque jeune d’être rappelé par la mission locale la plus proche de chez lui.

Pour les entreprises, l’enjeu est double : faciliter le passage à l’action en déposant une offre et s’engager en ayant recours aux différents dispositifs du plan. Une bannière « Les entreprises s’engagent » pour les jeunes a ainsi été lancée et intégrée au site.

Une centaine d’organisations a déjà répondu à l’appel de la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et du Haut-commissaire, parmi lesquelles plusieurs ont participé à l’évènement de lancement qui s’est tenu ce jour au CFA de Médéric : le groupe Adecco, qui promeut un « CDI apprenant » pour 2500 jeunes d’ici fin 2021, le groupe Septodont, qui annoncera l’engagement de 1000 entreprises de taille intermédiaire pour l’alternance, le Centre des Jeunes Dirigeants, à l’origine de l’opération « Un JD, un alternant » pour déjà plus de 1 700 recrutements.

« Jamais un Gouvernement ne s’était autant engagé pour les jeunes. Avec ce plan inédit de 6,7 milliards d’euros, nous leur avons adressé un message clair : la jeunesse française ne sera pas la génération sacrifiée du COVID-19. Je me réjouis de voir que, quelques mois après son lancement, ce plan porte déjà ses fruits grâce à la mobilisation exceptionnelle des entreprises et des services de l’État entièrement mobilisés pour apporter à chaque jeune une solution qui convienne à ses besoins. Notre mobilisation ne faiblira pas. Aucun jeune ne restera sur le bord de la route » a déclaré Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

« Faciliter l’accès des jeunes aux services qui leur sont proposés, et valoriser les entreprises qui recrutent et agissent pour eux, c’est le sens de la plateforme et du label « Les entreprise s’engagent » présentés aujourd’hui. Une approche concrète et collective, en ligne avec la philosophie du plan 1jeune1solution. Rejoignez le mouvement  » a déclaré Thibaut Guilluy, Haut-commissaire à l’emploi et à l’engagement des entreprises.