Un accompagnement des mandatés sur mesure pour valoriser leurs compétences

Dans le cadre de la création de la certification dédiée aux mandatés par le ministère du Travail, un dispositif d’accompagnement des candidats est mis en œuvre par l’Afpa. L’objectif est de les aider dans leur orientation et la réalisation de leur projet d’obtention d’un certificat de compétences professionnelles.

Le dispositif d’accompagnement des mandatés candidats à la certification se compose de trois phases principales :

  1. choisir un certificat de compétences professionnelles (CCP) ;
  2. produire un dossier ;
  3. préparer l’entretien avec le jury.

Choisir un certificat de compétences professionnelles (CCP) de mandaté

Chaque candidat, qui exerce, ou a exercé un mandat syndical ou de représentant du personnel durant les cinq dernières années, doit au préalable choisir parmi les CCP existants et se positionner en fonction du projet poursuivi.

Un conseiller de l’Afpa spécialisé en psychologie du travail et en orientation professionnelle aide, individuellement et avec méthode, chaque mandaté dans cette prise de décision. L’entretien dure environ une heure et demi. Il consiste à vérifier les chances d’obtention du certificat visé :

  • en évaluant sa pertinence au regard de l’expérience et des motivations du mandaté
  • en mesurant les écarts entre les attendus du CCP et la réalité des compétences acquises
  • en considérant les moyens de combler ces écarts constatés et de préparer l’évaluation finale.
Les objectifs poursuivis par les candidats à l’obtention d’une partie de certification sont multiples, mais les plus partagés par les mandatés engagés dans le dispositif sont de :
  • préparer un projet de transition professionnelle (évolution, reconversion) ;
  • avec cette première étape, réduire un parcours de formation menant à une certification professionnelle, y compris via une VAE (validation des acquis de l’expérience) ;
  • obtenir une reconnaissance officielle des compétences acquises au cours d’un mandat et en faire un argument d’engagement syndical.

Rédiger le dossier de productions

Une fois le choix de CCP établi, le mandaté candidat s’engage à mener un travail personnel et à participer à cinq atelier collectifs pour préparer le dossier de productions écrites qui servira de support au jury au moment de l’évaluation orale.

Outre une réflexion personnelle à mener tout le long du processus, les ateliers collectifs permettent au groupe de mandatés de partager leurs expériences, leurs ressentis et de s’appuyer sur les deux conseillers de l’Afpa pour construire leur argumentaire. La composition du dossier à produire est déterminée par un référentiel fourni à chaque candidat en fonction du CCP choisi.

La structure générale doit être respectée : deux à trois parties en fonction du nombre de compétences à évaluer. Chaque partie se compose de deux à quatre pages ayant pour objet d’illustrer chaque compétence requise par une situation rencontrée pendant l’activité du mandat.

Le rédacteur doit démontrer qu’il a acquis ces compétences et qu’il est en capacité de les appliquer à une situation de travail en contexte professionnel.

Si des compétences requises pour l’obtention du CCP n’ont pas été développées au cours de l’activité de mandaté, le candidat doit démontrer qu’il a su combler ces lacunes par des initiatives personnelles. Il peut s’agir de recherches documentaires, d’une formation courte, d’un entretien ou d’une immersion avec un professionnel, etc.

Préparer l’entretien oral

La préparation de l’entretien oral face au jury composé d’un professionnel et d’un mandaté syndical est essentielle. En effet, cet échange dure environ une heure :

  • chaque partie de la production écrite doit être présentée par oral par le candidat en 10 ou 15 min ;
  • suivie d’un questionnement du jury de 15 à 20 min.

Les évaluateurs ont pris connaissance de la production écrite avant l’entretien. En interrogeant le candidat, ils cherchent à préciser et à compléter les éléments fournis pour vérifier la bonne maîtrise de toutes les compétences requises d’une part, et sa capacité à les transférer dans le métier visé d’autre part.

Pour le mandaté, l’entretien demande un bon esprit de synthèse et une préparation rigoureuse en amont. La totalité des compétences doivent être validées par le jury pour l’obtention du CCP transférable.

Renseignez-vous auprès de votre Direccte ou de votre centre Afpa le plus proche.