France Relance | Lancement officiel du dispositif « Transitions Collectives »

Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, a participé au lancement du premier projet de Transitions Collectives mercredi 7 avril 2021, à l’occasion d’un déplacement à Créteil en présence de Sophie Boissard, Directrice générale du groupe Korian, et de Boris Derichebourg, Président de Derichebourg multiservices.



Transitions Collectives : qu’est-ce que c’est ?

Lancé le 1er février 2021 par Elisabeth BORNE et co-construit avec les partenaires sociaux, le dispositif « Transitions Collectives » vise à accompagner les entreprises et les salariés qui font face à des mutations économiques dans leur secteur.

L’État mobilisera 500 millions d’euros sur deux ans dans le cadre de France Relance pour permettre aux salariés dont l’emploi est fragilisé d’être accompagnés dans une reconversion vers des métiers qui recrutent dans un même bassin d’emploi, tout en conservant leur rémunération.


« Je me réjouis de voir le dispositif « Transitions Collectives » devenir réalité. Grâce au projet des groupes Derichebourg et Korian, des dizaines de salariées vont pouvoir s’engager dans une reconversion vers un secteur où les besoins de recrutement ne manquent pas, sans avoir à connaître le choc du licenciement. Cela confirme que le dispositif de « Transitions Collectives » est une innovation sociale majeure au service des salariés, des entreprises et des territoires. J’invite toutes les entreprises qui connaissent une baisse d’activité à s’en saisir » déclare Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.


Les groupes Korian et Derichebourg sont les premiers à se saisir de ce dispositif innovant. Ainsi, des salariées volontaires du groupe de services Derichebourg suivront une formation rémunérée pour se reconvertir vers les métiers de la prise en charge de la dépendance, à l’issue de laquelle elles pourront être recrutées en CDI chez Korian après obtention de leur diplôme d’État d’aide-soignante.

Qui peut bénéficier du dispositif « Transitions Collectives » ?

Toute entreprise qui fait face à des transformations dans son secteur, ou à une baisse d’activité, peut bénéficier du dispositif « Transitions Collectives ».
Les salariés volontaires dont l’emploi est fragilisé peuvent être accompagnés dans une reconversion vers des secteurs qui recrutent dans un même bassin d’emploi, tout en conservant leur rémunération et leur contrat de travail pendant toute la durée de la formation.

Comment fonctionne le dispositif « Transitions Collectives » ?

Afin de garantir aux travailleurs des parcours de reconversion sécurisés vers des métiers porteurs, l’État prend en charge – en fonction de la taille de l’entreprise – tout ou partie des projets de reconversion des salariés (y compris les charges sociales, légales, et conventionnelles), et le coût pédagogique des formations certifiantes d’une durée maximale de 24 mois. La prise en charge des salaires à 100 % est limitée à un plafond de deux fois le Smic, 90 % au-delà de ce plafond.

Selon la taille de l’entreprise, elle doit s’engager à financer un reste à charge dans les conditions suivantes :

- Financement FNE Relance Reste à charge entreprise
Entreprises de moins de 300 salariés 100% Aucun reste à charge
Entreprises de 300 à 1000 salariés 75 % 25 %
Entreprises de plus de 1000 salariés 40 % 60 %

Pour en savoir plus sur Transitions Collectives

La rubrique dédiée à Transitions Collectives

pdf Dépliant : Transitions collectives pour les employeurs Téléchargement (504.9 ko)
pdf Dépliant : Transitions collectives pour les salariés Téléchargement (448.2 ko)


Paroles de salariées en reconversion