Evénement | Semaine de l’épargne salariale du 25 au 29 mars

La France reste pionnière et leader européen en matière d’épargne salariale : près de 11 millions de personnes, salariés et retraités sont concernés, représentant un encours de près de 125,5 milliards d’euros et plus de 324.000 entreprises proposent un PEE à leurs salariés, complété par un Perco pour 217.000 d’entre elles.
Néanmoins, ces dispositifs et leurs bénéfices restent encore méconnus, tant des salariés que des entreprises. Face à ce constat, la Place lançait en 2017 la première Semaine de l’épargne salariale. Enrichie de nouveaux contenus et fidèle à sa mission pédagogique, cette troisième édition s’inscrit dans un contexte aux enjeux forts, dans la perspective des évolutions législatives en cours (forfait social, projet de loi PACTE1).


L’AMF, L’AFG, Le Trésor, La Direction générale du Travail et l’IEFP donnent rendez-vous aux épargnants-salariés et aux entreprises du 25 au 29 mars pour la 3ème semaine de l’épargne salariale.




Muriel Pénicaud, ministre du Travail, présente 4 leviers pour développer cet outil de partage de la valeur créée par les salariés :

- La suppression du forfait social pour développer l’épargne salariale dans les TPE et PME,
- La possibilité de mettre en œuvre l’épargne salariale via des accords d’entreprises,
- Des accords-types pour l’intéressement et la participation pour y parvenir concrètement,
- La nomination de deux ambassadeurs dont le rôle est d’aider les entreprises dans toute la France à se lancer.


- Un événement de référence

La Semaine de l’épargne salariale, conduite pour la troisième fois par une trentaine de partenaires et placée sous l’égide de l’AMF, l’AFG, la Direction générale du Travail, la Direction générale du Trésor et l’IEFP, poursuit deux objectifs :

  • Faire comprendre, de façon objective, claire et pratique, les atouts de ces dispositifs ;
  • Encourager les entreprises à mieux communiquer auprès de leurs salariés et convaincre celles qui n’en disposent pas encore.
  • Stimuler l’investissement de long-terme est une priorité et l’épargne salariale est aujourd’hui l’un des dispositifs qui s’y prête le mieux. Nous poursuivons nos efforts avec de nouvelles initiatives qui permettent de gagner en culture financière et cette troisième Semaine de l’épargne salariale s’inscrit pleinement dans cette ambition » déclare Robert Ophèle, président de l’Autorité des marchés financiers.
  • Participer au développement de la pédagogie et de la culture financière est l’une des missions essentielles de l’AFG. La Semaine de l’épargne salariale doit permettre la diffusion et la compréhension de ces dispositifs au plus grand nombre afin d’encourager la redistribution au sein des entreprises et la constitution d’une épargne long terme au profit des salariés » complète Eric Pinon, Président de l’Association Française de la Gestion Financière (AFG).

’Les différents dispositifs d’épargne salariale permettent de partager les bénéfices de l’entreprise et d’intéresser les salariés à sa performance. Les TPE et PME utilisent encore trop peu ce dispositif. C’est pourquoi, depuis le 1er janvier 2019, le gouvernement a décidé de supprimer le forfait social pour toutes les entreprises de moins de 50 salariés. Afin de développer l’épargne salariale dans les PME et les TPE, j’incite les employeurs à mettre en place ces dispositifs et ainsi d’impliquer davantage les salariés dans la vie et la réussite de leur entreprise"
Muriel Pénicaud, ministre du Travail

Un point d’entrée unique : le site dédié

A l’instar des éditions précédentes, la Semaine de l’épargne salariale fédère sur un site unique de nombreux contenus et événements (articles, témoignages, web conférence, etc.).
Parmi les nouveautés 2019 : des FAQs ainsi qu’une campagne online de 5 vidéos pédagogiques.