1 jeune, 1 solution - Nouveau service en ligne pour bénéficier du mentorat

« 1 jeune, 1 mentor »

Annoncé par le président de la République le 1er mars 2021 dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », le dispositif « 1 jeune, 1 mentor » vise à accroître le nombre de jeunes qui bénéficient de l’accompagnement d’un mentor (étudiant, professionnel en exercice ou retraité), pendant leur parcours scolaire, dans leurs choix d’orientation ou en phase d’insertion professionnelle.
À l’occasion d’un déplacement du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, Jean-Michel Blanquer et de la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Élisabeth Borne, accompagnés de Sarah El Haïry, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement et de Thibaut Guilluy, haut-commissaire à l’Emploi et à l’Engagement des Entreprises le nouveau service en ligne dédié au mentorat a été lancé sur le site 1jeune1solution.gouv.fr.


Le mentorat permet de mettre en contact, pour des courtes ou longues durées, des jeunes de moins de 30 ans en quête de sens, avec des personnes expérimentées et volontaires (salariés, retraités, étudiants, etc.). Elles interagissent avec eux régulièrement pour leur donner des conseils, partager leur expérience ou encore leur mettre à disposition leurs connaissances et leurs réseaux, afin de les aider à bâtir un projet professionnel.
Le mentorat permet d’apporter une aide directe aux jeunes : dans leur orientation professionnelle, dans la préparation efficace à l’emploi ou encore dans l’accompagnement effectif à la prise de poste.

Un premier appel à projets a été lancé en mars 2021 pour soutenir des projets de développement du mentorat en France.

L’objectif : accompagner 100 000 jeunes dès 2021, soit un triplement par rapport à 2020, avant un passage à 200 000 en 2022.

Mardi 25 mai 2021, le ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, Jean-Michel Blanquer et la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Élisabeth Borne, accompagnés de Sarah El Haïry, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement et de Thibaut Guilluy, haut-commissaire à l’Emploi et à l’Engagement des Entreprises, se sont rendus dans les locaux de l’incubateur Philanthro-Lab (Paris 5e) où ils ont dévoilé la liste des 22 associations qui seront soutenues financièrement par l’État pour participer au développement du mentorat.
Le déplacement a également été l’occasion de lancer le nouveau service en ligne dédié au mentorat sur le site 1jeune1solution.gouv.fr.

Le service « 1 jeune, 1 mentor » permet d’organiser la rencontre entre les jeunes qui souhaitent être mentorés et les personnes désireuses de les aider. En quelques clics, un jeune peut décrire sa situation et son besoin, et ainsi être orienté vers une association qui lui proposera des mentors. De la même façon, un mentor peut renseigner ses caractéristiques afin d’être recontacté rapidement par une association active sur le mentorat.

Pourquoi participer à l’aventure du mentorat ?

J’ai moins de 30 ans, je trouve un mentor pour m’accompagner

- J’ai des difficultés à l’école
Votre mentor pourra vous aider à organiser votre travail et à améliorer vos résultats scolaires
- Je ne sais pas quelle orientation choisir après le bac
Votre mentor pourra vous conseiller et vous guider
- Je cherche un stage, une alternance, un premier emploi
Votre mentor pourra vous aider et vous ouvrir son réseau professionnel

>> Je trouve un mentor


Je suis citoyen, je deviens mentor pour aider un jeune à grandir

- Je souhaite partager mon expérience
Contribuez à la réussite de jeunes et les faire bénéficier de sa propre expérience
- Je favorise l’égalité des chances
Continuez à servir la société et demeurez actif au sein d’un réseau dynamique, même à la retraite
- Je continue à apprendre
Développez votre réseau et vos compétences

>> Je deviens mentor