Les étapes clés pour réussir un emploi d’avenir

Phase 1 : entretien et diagnostic

Vous prenez contact avec la mission locale, le Pôle emploi (ou le Cap emploi si vous êtes travailleur handicapé) de votre secteur.
Vos interlocuteurs vous renseignent sur les emplois d’avenir et s’assurent que votre profil, vos motivations, votre projet professionnel répondent bien aux conditions d’accès aux emplois d’avenir.

Phase 2 : mise en relation

La mission locale, Pôle emploi ou le Cap emploi vous met en relation avec un ou des employeurs qui répondent aux critères des emplois d’avenir, en fonction de leur besoin de recrutement et de votre projet professionnel.

Phase 3 : contractualisation

Dès que l’employeur a retenu votre candidature, la mission locale ou le Cap emploi prend le relais pour remplir avec vous et l’employeur un document d’engagement. Il sera suivi et actualisé tout au long de votre parcours dans l’emploi.

Celui-ci doit comprendre le descriptif du poste, le profil recherché, les compétences visées, les actions de formations prévues : un parcours de formation doit être construit à cette occasion.

En fonction du poste et de vos besoins, la formation peut être :

  • une remise à niveau ou acquisition de savoirs de base
  • l’acquisition de nouvelles compétences
    - / une formation vous permettant d’accéder à un diplôme

Phase 4 : intégration

Votre référent de la mission locale ou du Cap emploi se déplace sur votre lieu de travail dans les 3 mois qui suivent votre entrée en poste. Il vous rencontre ainsi que votre employeur pour établir un premier état des lieux. Il s’agit à ce stade :
- d’évaluer votre intégration chez l’employeur et le respect des engagements,
- de convenir des modalités d’accompagnement tout au long du contrat (fréquences et conditions pratiques des entretiens par exemple),
- d’adapter et de finaliser votre parcours de formation.

Phase 5 : stabilisation

Selon les modalités convenues, le référent fait régulièrement le point avec vous et s’entretient avec votre employeur au regard de la réalisation de votre projet professionnel (acquisition des compétences nécessaires, ajustement des besoins de formation…).

Phase 6 : consolidation

Quelques mois avant la fin de la période d’emploi d’avenir, le référent fait avec vous et l’employeur un point plus précis sur vos acquis, vos possibilités d’atteindre l’objectif visé d’accès à la qualification et les besoins complémentaires nécessaires.

Phase 7 : bilan et suites

Deux mois avant l’échéance de l’emploi d’avenir, un bilan de votre parcours est réalisé par le référent, afin de vérifier notamment que vous avez bien bénéficié des actions de formation et de tutorat prévues…

Votre parcours est reconnu par une attestation d’expérience professionnelle, établie avec l’employeur, et qui décrit les activités qui vous ont été confiées ainsi que les compétences que vous avez développées. Elle pourra vous permettre de faire-valoir vos savoir-faire professionnels auprès d’autres employeurs, ou être utilisée pour accéder à la validation des acquis de l’expérience (VAE) ou à une certification.

Si vous ne restez pas chez votre employeur, le référent examinera avec vous les pistes professionnelles envisageables en fonction des compétences et de l’expérience que vous aurez acquises.