Une méthode participative : la co-construction

Futurs usagers du compte personnel d’activité (CPA), acteurs de l’accompagnement, employeurs, startups : de nombreux acteurs ont contribué à la construction du CPA.

La méthode consiste à partir des besoins des individus, et procéder à des évolutions rapides en fonction des réactions des utilisateurs.
JPEG - 167 ko


De nombreux acteurs ont participé à la construction du portail CPA : groupes d’usagers en situation de transition professionnelle, professionnels de l’emploi et de la formation (notamment issus de Pôle Emploi, de l’APEC, des FONGECIF), et acteurs de l’innovation numérique… Le site moncompteactivité.gouv.fr s’inscrit dans une démarche participative de co-construction.

CPA et dialogue social

Le compte personnel d’activité doit sa construction à la collaboration de plusieurs organisations :

- Le projet de loi créant le CPA a été précédé d’une négociation entre les partenaires sociaux, qui s’est déroulée de décembre 2015 à février 2016.

- Un conseil d’orientation du CPA réunissant l’Etat, les partenaires sociaux et les régions a été installé par Myriam El Khomri et Clotilde Valter le 10 novembre 2016 et va se réunir régulièrement.
Ce conseil contribue à :

    • La mise en œuvre de toutes les avancées associées au CPA (nouveaux publics que sont les travailleurs indépendants et les agents publics, nouveaux droits, nouveaux usages du compte personnel de formation) ;

    • L’accompagnement à l’utilisation du CPA ;

    • L’information des usagers et de l’ensemble des acteurs concernés par le CPA ;

    • La mise en place du système d’information et des services numériques.

Partir des besoins

La méthode de construction du CPA a consisté à partir des besoins des futurs utilisateurs, et à procéder à des ajustements rapides en fonction de leurs réactions. Un an avant l’entrée en vigueur du CPA, des groupes de futurs utilisateurs ont été constitués. Ces groupes ont été invités à exprimer leurs besoins, en termes d’information sur les droits sociaux, d’aide à la construction et à la mise en œuvre de leur projet professionnel. Ces groupes ont été consultés tout au long de l’année 2016, dans le cadre « d’open labs », sur le développement du portail CPA et de ses services.

Débat public

Le CPA a fait l’objet d’un débat public participatif animé par France Stratégie lancé le 21 janvier 2016.
Il s’est appuyé sur une plateforme internet, où tous les acteurs de la société civile ont pu déposer des contributions. Ces propositions ont inspiré le projet de loi et les discussions au Parlement.

Innovation numérique et open lab

Le CPA a suscité l’innovation numérique, au travers de différents événements, comme les « Connexions innovantes » (session de travail ayant réuni de futurs usagers du CPA, des acteurs de l’accompagnement, des employeurs et des startups pour échanger et croiser leurs points de vue à du 15 au 17 mars 2016) ou un « Hackathon » (événement de construction et de prototypage des services du CPA, organisé avec l’école 42, l’ENA, le CESACOM et l’ESSEC) organisé les 8 et 9 avril 2016.
Enfin, plusieurs des services numériques accessibles sur le portail du CPA ont été développés par les startups MyJobCompany, MonkeyTie et Futur is Good.