Contrat de génération : en cas de double recrutement d’un jeune et d’un senior, l’aide est portée à 8000 euros par an

"J’ai décidé que les aides liées aux contrats de génération seront doublées par rapport à leur niveau actuel en cas de recrutement simultané d’un jeune et d’un chômeur," avait annoncé François HOLLANDE, Président de la République lors de la grande conférence sociale en juillet 2014.

L’aide aux entreprises pourra atteindre désormais 24 000 euros sur 3 ans, soit 8 000 euros par an (2 000 euros versés chaque trimestre).
La majoration est applicable à toutes les embauches réalisées à compter du 1er septembre 2014.

Les conditions :

- embaucher en contrat en durée indéterminée un jeune de moins de 26 ans - ou de moins de 30 ans pour les jeunes reconnus comme travailleurs handicapés.

- un senior de 55 ans ou plus. Le salarié senior peut être embauché jusqu’à 6 mois avant le jeune.

"Le contrat de génération est un excellent outil pour anticiper la reprise économique et anticiper les départs à la retraite, avait rappelé François REBSAMEN lors de la mobilisation pour l’emploi le 28 avril 2014.

Issu de l’accord national interprofessionnel signé à l’unanimité le 19 octobre 2012 et de la loi du 1er mars 2013, le contrat de génération vise à développer une gestion active des âges au sein de toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, avec pour objectif de favoriser l’insertion durable des jeunes dans l’emploi, l’embauche et le maintien dans l’emploi des seniors, ainsi que la transmission des compétences au sein des entreprises.

En savoir plus sur le site contrat-generation.gouv.fr