Questions-réponses

A quels postes puis-je recruter un apprenti ?

Pratiquement tous les métiers peuvent s’apprendre par l’apprentissage ! Du CAP au Bac +5, de nombreuses formations existent par exemple dans l’artisanat, le commerce de détail et le bâtiment ou encore dans les métiers de la petite enfance, du webmarketing et de l’industrie.

Trouver les formations près de chez vous qui correspondent à vos besoins

Combien de temps vais-je garder l’apprenti dans mon entreprise ?

La durée de l’apprentissage varie en fonction du diplôme préparé. Par exemple, il faut deux ans pour préparer un Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP) et deux ans pour préparer un Brevet Professionnel. En revanche, pour un Bac Pro après la classe de 3ème, trois années seront nécessaires.
En savoir plus sur les différents contrats et leurs durées

Quel est le statut d’un apprenti et combien vais-je le payer ?

L’apprenti est un jeune salarié en formation : c’est-à-dire qu’il combine les droits du salarié et les droits d’étudiant, dont les avantages liés aux transports ou aux loisirs. Sa rémunération varie entre 25% et 78% du SMIC (de 358 euros à 1116 euros), en fonction de l’âge et de l’ancienneté dans le cycle de formation en apprentissage.
Voir le tableau des rémunérations

A quoi s’engage mon entreprise en prenant un apprenti ?

Lors de l’apprentissage, l’employeur :

  • assure la formation pratique de l’apprenti en lui confiant des tâches et des postes en relation directe avec le diplôme préparé et la formation dispensée par le CFA ;
  • verse à l’apprenti un salaire et respecte la réglementation du travail applicable aux apprentis ;
  • permet à l’apprenti de suivre les cours en centre de formation ;
  • inscrit l’apprenti à l’examen ;
  • participe aux réunions organisées par le CFA ;
  • accueille un formateur du CFA dans le cadre d’une visite en entreprise
  • veille à l’assiduité de l’apprenti au CFA.

Et si je veux garder mon apprenti à la fin de sa formation ?

Depuis le 5 mars 2014, vous pouvez embaucher votre apprenti en CDI apprentissage, c’est-à-dire en contrat de travail à durée indéterminée qui commence par une période en apprentissage où l’apprenti est également formé en CFA. A l’issue de cette période, la relation contractuelle se poursuit naturellement entre les deux parties dans le cadre du droit commun des contrats de travail.

Contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation : quelle différence ?

Ces deux contrats permettent de concilier travail en entreprise et formation théorique.

Le contrat d’apprentissage est diplômant : il débouche sur un diplôme d’État (CAP, BTS, Licence, Master,…)
En savoir plus sur le contrat d’apprentissage.

Le contrat de professionnalisation est qualifiant :il atteste que l’on a acquis une qualification professionnelle reconnue (un diplôme ou un titre professionnel enregistré dans le Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ; un certificat de qualification professionnelle (CQP) ; une qualification reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale).
En savoir plus sur le contrat de professionnalisation.