Hospitalisation en service de soins de suite et réadaptation (SSR)

L’activité de Soins, de Suite et de réadaptation (SSR) a pour objet de prévenir ou de réduire les conséquences fonctionnelles, physiques, psychologiques ou sociales des déficiences et des limitations de capacité des patients et de promouvoir leur réadaptation et leur réinsertion.

De quoi s’agit-il ?

L’activité de Soins, de Suite et de réadaptation (SSR) a pour objet de prévenir ou de réduire les conséquences fonctionnelles, physiques, psychologiques ou sociales des déficiences et des limitations de capacité des patients et de promouvoir leur réadaptation et leur réinsertion.

Une structure autorisée en SSR assure des soins médicaux, curatifs et palliatifs, de la rééducation et réadaptation, des actions de prévention et d’éducation thérapeutique, la préparation et l’accompagnement à la réinsertion famille, sociale, scolaire ou professionnelle.

Pour qui ?

Des personnes atteintes de déficiences orthopédiques, motrices et psychomotrices lourdes et /ou complexes telles que les atteintes médullaires, cérébrales, ostéo-myo-articulaires et les pathologies rachidiennes.

Les SSR adultes spécialisés s’articulent autour de 9 prises en charges spécifiques dans les catégories d’affections suivantes :

  • de l’appareil locomoteur ;
  • du système nerveux ;
  • cardio-vasculaires ;
  • respiratoires ;
  • onco-hématologiques ;
  • des brûlés ;
  • liées à des conduites addictives ;
  • des systèmes digestif, métabolique et endocrinien ;
  • des personnes âgées poly-pathologiques dépendantes ou en risque de dépendance.

Cette spécialisation peut aussi parfois être ciblée sur les prises en charge très lourdes comme celles de personnes en éveil de coma, de greffes cardiaques, de malades du cancer ou encore d’accidentés graves de la route.

Comment et à qui s’adresser ?

Une orientation en SSR est prescrite soit par le médecin qui a suivi la personne dans le cadre d’une hospitalisation, soit par le médecin traitant.