Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS)

La Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS) gère les branches maladie (risques maladie, maternité, invalidité, décès) et accidents du travail / maladies professionnelles (AT-MP) du régime général de la sécurité sociale.

De quoi s’agit-il ?

La Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS) gère les branches maladie (risques maladie, maternité, invalidité, décès) et accidents du travail / maladies professionnelles (AT-MP) du régime général de la sécurité sociale.

L’Assurance Maladie (régime général) couvre les salariés de l’industrie, du commerce et des services, ainsi que certaines catégories de travailleurs assimilés à des salariés. Elle protège également leurs familles et les inactifs.

Assureur solidaire de quatre personnes sur cinq en France, elle finance 75 % des dépenses de santé.

Afin de prévenir la désinsertion professionnelle et favoriser le maintien dans l’emploi, l’Assurance Maladie propose une offre de services attentionnée dite Prévention de la Désinsertion Professionnelle (PDP) visant à mieux prendre en charge et accompagner et les assurés qui présentent un risque de perte d’emploi du fait de leur état de santé.

Cette démarche est portée par l’ensemble des services du réseau qui coordonnent leurs actions au sein de cellules de coordination départementales et régionales composée du :

  • service administratif ;
  • service social ;
  • service médical ;
  • service de prévention des risques professionnels.

Les établissements des Unions pour la Gestion des Établissements des Caisses d’Assurance Maladie (UGECAM) peuvent être également mobilisés sur le maintien dans l’emploi et la réinsertion professionnelle des personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (BOETH) par l’intermédiaire :

  • des 12 Centres de Réadaptation Professionnelle qui proposent une trentaine de formations qualifiantes ou diplômantes reconnues par l’État dans 11 secteurs d’activité (commerce, bâtiment, informatique, électronique, vente, distribution, chimie, santé…),
  • des 14 Unités d’Évaluation, de Réentraînement et d’Orientation Sociale (UEROS) qui s’adressent aux personnes cérébro-lésées,
  • des 16 Centres de pré-orientation dont la mission est d’accompagner les personnes dans la définition d’un nouveau projet professionnel.

Pour qui ?

Les personnes concernées sont :

  • les assurés sociaux relevant du régime général ;
  • titulaires d’un contrat de travail au moment de l’arrêt de travail ;
  • indemnisés au titre de la maladie, de l’invalidité, d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle.

Où s’adresser et comment ?

L’Assurance Maladie s’appuie

  • au niveau local et départemental  :
    • sur 101 caisses primaires d’assurance maladie (CPAM) en France métropolitaine (service administratif et pôle du service médical) ;
    • 1 caisse commune de sécurité sociale (CCSS de la Lozère) ;
    • 4 caisses générales de sécurité sociale (CGSS) dans les départements d’outre-mer de Guadeloupe, Martinique, Guyane et La Réunion ;
    • et 1 caisse de sécurité sociale (CSS) à Mayotte.
  • au niveau régional
    • sur 15 caisses d’assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT) ;
    • et 1 caisse régionale d’assurance maladie (CRAM Île-de-France) qui interviennent en matière d’accompagnement social des assurés (service social) et de prévention et tarification des risques professionnels (service de prévention des risques professionnels).

Modes de contacts