Bénéficiez de l’aide de l’État

Entreprises de moins de 300 salariés, vous pouvez bénéficier de l’aide versée au titre du contrat de génération.

Montant de l’aide

L’aide s’élève à 12 000 euros sur 3 ans :

  • 4 000 euros par an, soit 1000 euros versés chaque trimestre.

Pour bénéficier de l’aide, vous devez :

  • embaucher en contrat à durée indéterminée un jeune de moins de 26 ans (ou de moins de 30 ans pour les jeunes reconnus comme travailleurs handicapés).
  • et maintenir dans l’emploi un senior d’au moins 57 ans (ou d’au moins 55 ans et plus pour les salariés reconnus comme travailleurs handicapés) ou recruter en CDI un senior d’au moins 55 ans et plus.

En cas de double recrutement d’un salarié jeune et d’un senior, l’aide est majorée

L’aide est portée à 24 000 euros sur 3 ans :

  • 8 000 euros par an, soit 2 000 euros versés chaque trimestre.

Pour bénéficier de l’aide majorée, vous devez :

  • embaucher en contrat à durée indéterminée un jeune de moins de 26 ans (ou de moins de 30 ans pour les jeunes reconnus comme travailleurs handicapés).
  • et recruter un senior d’au moins 55 ans et plus.

Le salarié senior peut être embauché jusqu’à 6 mois avant le jeune.

Mode d’emploi pour bénéficier de l’aide

  • Il suffit de faire votre demande d’aide en ligne ou d’envoyer le formulaire de demande d’aide à Pôle emploi dans les 3 mois suivant le premier jour du contrat du jeune embauché.
  • L’aide vous est versée tous les trimestres, après actualisation des données par votre entreprise.
  • À la fin de chaque trimestre, Pôle emploi services vous envoie une demande d’actualisation. Vous devez simplement confirmer, dans le mois qui suit, que les deux salariés sont toujours présents et que les conditions liées à l’aide ne sont pas modifiées.

Pour envoyer le formulaire par envoi postal  :
Pôle emploi services
TSA 80114 - 92891 NANTERRE CEDEX 9

À noter : Dans le cadre d’un CDI d’apprentissage, la demande d’aide est à adresser exclusivement par courrier à Pôle emploi services dans les 3 mois suivant la fin de la période d’apprentissage.

Le contrat de génération vise à maintenir en emploi les salariés seniors, jusqu’à l’âge de la retraite. Le bénéfice de l’aide n’est donc pas compatible avec le licenciement d’un salarié senior. Si vous licenciez un salarié de 57 ans ou plus (pour un motif autre que la faute grave ou lourde ou l’inaptitude), l’aide associée au dernier contrat de génération que vous avez formé est interrompue.