Garantie européenne pour la jeunesse

Face à la situation de l’emploi des jeunes européens, l’Union européenne a souhaité que chaque État se dote d’un plan d’action en faveur des jeunes, visant à leur proposer des solutions dans les quatre mois suivant leur sortie du système éducatif ou la perte de leur emploi.

JPEG - 16.4 ko

Cela a donné lieu à la recommandation du 22 avril 2013 du Conseil de l’Union européenne, qui a instauré une Garantie européenne pour la jeunesse. Elle vise à ce que tous les jeunes de moins de 25 ans se voient proposer une offre de qualité pour un emploi, une formation, un apprentissage ou un stage dans les quatre mois suivant leur sortie de l’enseignement ou la perte de leur emploi.

L’éloignement du marché du travail des jeunes de moins de 25 ans, et plus spécifiquement des NEETs (« ni en éducation, ni en formation, ni en emploi »), est une préoccupation commune à tous les États membres de l’Union européenne.


Schéma du plan français Garantie européenne pour la jeunesse

Cliquer sur l’image pour télécharger le schéma.

JPEG - 700.8 ko