Étape 3. Communiquer sur les résultats

La communication autour du projet vise à informer sur les objectifs, les actions entreprises et à mobiliser ses partenaires et financeurs.
Une bonne stratégie de communication identifie des cibles puis investit les canaux de communication adéquats. Il existe de nombreux outils de communication : de la newsletter pour les partenaires, aux réunions d’information régulières avec ses financeurs, en passant par la mise en place d’une Web TV… Les solutions sont variées, elles doivent être choisies au regard d’un objectif précis.

PNG - 8.8 ko
PNG - 150 octets
PNG - 5.3 ko

La communication autour du projet vise à informer les cibles prioritaires des objectifs et des outils et à mobiliser ses partenaires et financeurs. De nombreux outils de communication existent, un des enjeux du porteur de projet consiste à choisir ses canaux de communication au regard de ses cibles et des messages à faire passer : de la newsletter aux partenaires, en passant par des réunions/temps d’information réguliers de ses financeurs à la mise en place d’une Web TV sur une démarche, etc., les solutions sont multiples et doivent être choisies au regard d’un objectif précis.

Intégrer la stratégie de communication dès la modélisation du projet.
Tenir compte dès la construction du design du projet des objectifs à atteindre en matière de communication sur ses résultats, des cibles prioritaires de la communication mais aussi des moyens disponibles est essentiel.
Définir des temps forts, des étapes autour desquelles communiquer, ou encore des budgets spécifiques sur ces éléments sont autant de leviers possibles.

Mobiliser la presse/télévision locale et régionale.
Par exemple, assurer une couverture de l’événement par la télévision ou la presse quotidienne régionale peut être un moyen de relayer l’action localement.

Capitaliser sur l’implication d’un acteur clé pour démultiplier la communication.

Dans le cadre du projet de mise en place d’une formation d’agents de sécurité dédiée aux femmes, porté conjointement par le club de football "En avant Guingamp", Pôle emploi, le conseil régional de Bretagne, Opcalia, l’Epide19 de Lanrodec, la Direccte Bretagne, Pro.Com formation sécurité et le FPSPP, l’implication du club de football local, mais aussi de l’ école de la deuxième chance implantée localement est décisive pour démultiplier les canaux de communication autour du projet et de ses résultats

PNG - 150 octets
PNG - 4.3 ko

Organiser des événements.

La logique évènementielle est au cœur même de l’action « Tour des 20 printemps du parrainage », portée par le Centre d’animation, de ressources et d’information sur la formation professionnelle et l’emploi de Bourgogne. Ce projet vise à sensibiliser au parrainage comme à mobiliser de nouveaux partenaires, en réalisant une communication importante sur toutes les étapes dans l’optique de susciter la vocation de nouveaux parrains et marraines, et de renforcer la visibilité des partenaires de ce tour.

● Mobiliser des outils vidéo intégrant des témoignages de bénéficiaires.

Élaborer des outils de communication diffusables sur les sites Internet des partenaires.

● Assurer une présence et des actions de communication lors des forums (apprentissage, emploi, entreprises, etc.).

PNG - 150 octets
PNG - 5.7 ko

Définir clairement les objectifs de communication.
Faire connaître ? Encourager la réplication et l’essaimage ? Mobiliser de nouveaux partenaires ? Valoriser son action et son territoire ? En fonction des réponses apportées à ces questions, les outils de communication et la démarche varient : du support écrit diffusable sur les sites Internet, la presse et les réseaux sociaux jusqu’à l’organisation d’événements de capitalisation et d’essaimage aux réseaux partenaires.

Mobiliser des « ambassadeurs » parmi les partenaires : ces acteurs, membres du projet, parties prenantes et financeurs, sont des personnes clés pour communiquer sur les résultats du projet.

PNG - 150 octets
PNG - 9.3 ko

● Différencier ce qui relève du travail de « bilan », dont la vocation est interne, de ce qui relève d’une véritable « action de communication » plutôt orientée vers l’externe.

● Donner la parole aux acteurs du projet.

Donner la parole aux bénéficiaires lorsque cela est possible.
Plus qu’une action de communication, c’est véritablement le témoignage des entreprises bénéficiaires de notre action qui nous a permis de la faire connaître et de partager ses réussites . Un porteur de projet d’Auvergne Rhône-Alpes interrogé dans le cadre de l’élaboration du présent guide.

● Bâtir des événements ou une communication ad hoc.

● Anticiper les étapes de communication dès la modélisation du projet pour prévoir le temps nécessaire à l’organisation de ces événements.

● Utiliser les bons canaux de communication par rapport aux acteurs et publics cibles de l’action.

● Disposer d’éléments objectifs permettant de mesurer la réalisation de l’action.

Communiquer tout au long du projet.
Au-delà des résultats, il importe de positionner des temps de communication tout au long du projet, dès son émergence, afin d’augmenter les chances de susciter l’adhésion des publics cibles, des financeurs, voire de nouveaux partenaires.
Dans le même ordre d’idée, il importe que la communication se fasse aussi bien en interne qu’en externe, auprès des potentiels bénéficiaires ou encore du grand public.

● Utiliser la communication réalisée comme un facteur d’entraînement des parties prenantes du projet.
Au-delà de la simple opération de porter à connaissance des résultats d’un projet, les actions de communication peuvent être un vecteur de cohésion entre les différents acteurs, en les fédérant autour de messages clairs capables de susciter l’adhésion.

PNG - 150 octets
PNG - 4.3 ko

● Communiquer sur les résultats sans perspectives, un peu de façon « hors sol », sans que cela n’ ait été relié à un objectif plus large d’élargissement.

PNG - 150 octets

PNG - 8.3 ko

PNG - 7.7 ko