Étape 2. Identifier et définir un besoin

Votre projet doit répondre à un besoin défini en amont. Pour bien identifier les besoins de vos cibles, plusieurs outils et méthodes peuvent être mises en œuvre, des plus formelles aux plus informelles : l’enquête, l’analyse quantitative et qualitative, le retour d’expérience… Ces outils seront plus efficaces s’ils sont adaptés au type de besoin auquel votre projet répond.

PNG - 8.3 ko
PNG - 5.1 ko

Préciser le périmètre territorial du besoin : Zone ou bassin d’emploi, EPCI [1], ZAE [2] , etc.

Définir un territoire partagé et reconnu constitue un levier, à la fois pour faciliter l’identification des acteurs à mobiliser, et pour que les partenaires potentiels s’y reconnaissent et s’y investissent. Définir un périmètre territorial d’intervention correspondant au périmètre territorial de compétence de ses partenaires est d’ailleurs un facteur facilitant.

Prendre le temps d’interroger les entreprises, les écouter et les associer à la définition du projet, et surtout prendre le temps de les convaincre de l’intérêt du projet pour susciter leur adhésion.

Assez vite, en allant rencontrer les entreprises, en comprenant plus finement leurs fonctionnements et leurs enjeux stratégiques et en recensant leurs besoins de recrutement, nous avons pu leur démontrer l’intérêt de constituer un GEIQ [3] multisectoriel . Une participante de la Jite Bretagne en février 2017.

PNG - 150 octets
PNG - 4.3 ko

Selon les types de projets portés, un certain nombre d’outils sont utilisés pour objectiver la définition d’un besoin et faciliter le partage du constat entre acteurs.

● Utiliser le diagnostic, la concertation, la GPEC-T [4], des enquêtes quantitatives et/ou qualitatives.

● S’appuyer sur des retours terrain, et des expériences d’acteurs. Dans ce type d’approche, ce n’est pas l’objectivation quantitative du besoin qui est recherchée en premier lieu, mais plutôt le partage d’une vision du territoire avec les partenaires et de l’opportunité de mener une action dédiée.

PNG - 150 octets
PNG - 5.7 ko

Adapter les outils de définition à la nature du besoin.
Pour les projets dans le champ de l’accompagnement des TPE/PME sur leur volet RH, du développement de l’insertion par l’activité économique (IAE) ou encore de l’égalité professionnelle, l’outil du diagnostic (territorial ou de filière) est fortement sollicité.
A contrario, les projets dans les domaines de la gestion des âges dans l’entreprise, de la GPEC, de la transition énergétique ou de la transition numérique font plutôt appel à des processus de concertation multi-acteurs ou de constats issus de l’expérience d’un acteur.

La disponibilité de données structurées peut faire la différence, tout comme le niveau de confidentialité de certaines données internes à l’entreprise. Plus ces données sont disponibles, et plus la concertation et l’échange qualitatif d’informations peuvent être privilégiés.

Intégrer les bénéficiaires dans le processus de définition du besoin : vous pouvez les associer dès le démarrage, par le biais de groupes de travail, d’enquête directe ou d’échanges collectifs.

PNG - 150 octets
PNG - 9.8 ko

● Dans le cas de projets d’essaimage, s’appuyer sur la maturité du projet pour convaincre.

● Dans le cas d’un projet visant à déployer des dispositifs existants, s’appuyer sur le réseau d’acteurs et la dynamique territoriale.

● Pour les projets qui répondent à une problématique spécifique à un territoire : chercher à s’appuyer sur un acteur de terrain légitime.

● Pour les projets d’essaimage : s’appuyer sur la maturité du projet pour convaincre.

● Questionner dès cette étape la faisabilité et la viabilité du projet.

Définir des indicateurs réalistes.

PNG - 150 octets
PNG - 4.3 ko

Mal définir le besoin : une mauvaise définition du besoin ne permet pas d’atteindre les objectifs initiaux, ce qui peut remettre en cause la pertinence de l’action, son efficacité et sa pérennité.
C’est un des principaux écueils, et un des points de risque qui peut entraîner, pour le porteur de projet, la nécessité d’y consacrer un temps plus que nécessaire, au détriment d’autres tâches.

PNG - 150 octets

PNG - 8.1 ko

PNG - 7.9 ko

[1Établissement public de coopération intercommunale

[2Zone d’activité économique

[3Groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification

[4Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences territoriale