Accompagner les transitions professionnelles de ses salariés

TPE-PME : vos solutions RH
PNG - 9.7 ko

Préparer vos collaborateurs à évoluer pour leur permettre de s’adapter à leur environnement professionnel et aux mutations en cours (évolutions des métiers, technologiques, organisationnels…), c’est préserver leur motivation, leur efficacité et ainsi contribuer à la performance économique et au développement de votre entreprise. C’est également contribuer à la sécurisation de leur parcours professionnel.

L’entretien professionnel ainsi que le conseil en évolution professionnelle (CÉP), constituent des temps forts de réflexion, d’anticipation et d’accompagnement des transitions professionnelles.

Deux formes d’accompagnement peuvent être initiées

L’entretien professionnel

À votre initiative, un entretien professionnel est obligatoirement organisé tous les deux ans, est consacré aux perspectives d’évolution professionnelle de chaque salarié, notamment en termes de qualifications et d’emploi.

Pilier de la gestion de vos ressources humaines, ces entretiens professionnels vous permettront de mieux asseoir votre plan de formation, de mieux articuler la stratégie de votre entreprise et les aspirations de vos salariés, mais aussi d’initier une démarche de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC).

Certains organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) ont développé, à destination de leurs entreprises adhérentes et de leurs salariés, des outils d’aide à la réalisation des entretiens professionnels (guide, grille d’entretien, formation à l’entretien, serious game d’entraînement…). Contactez votre OPCA.

Également acte clé du management, l’entretien professionnel permet d’entretenir la motivation de chaque salarié, d’identifier ses besoins en accompagnement et/ou de formation, et de l’impliquer dans la construction et la gestion de son parcours au sein de l’entreprise.

Afin que vos collaborateurs puissent réfléchir à leur évolution professionnelle et préparer leur entretien, il vous revient de les informer de leur possibilité de recourir à un conseil externe et gratuit, le conseil en évolution professionnelle (CÉP).

Consulter la fiche sur l’entretien professionnel pour en savoir +

Conseil en évolution professionnelle (CÉP)

À l’initiative du salarié, un conseil en évolution professionnelle peut être sollicité en appui de l’entretien professionnel.

Délivré gratuitement hors de l’entreprise, le CÉP est un dispositif d’information, de conseil et d’accompagnement personnalisé, proposé à toute personne active souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle et, s’il y a lieu, travailler à un projet d’évolution professionnelle (reconversion, reprise d’entreprise…).

Il est délivré par des opérateurs CÉP qui mobilisent à cet effet des professionnels du conseil ainsi qu’une palette large d’outils de l’accompagnement des transitions professionnelles (dispositifs d’orientation, d’emploi et de formation).

Le bénéfice d’un conseil en évolution professionnelle donne lieu pour la personne active à la remise d’un document de synthèse récapitulant son projet d’évolution professionnelle et la stratégie envisagée pour sa mise en œuvre (par exemple, une formation éligible au compte personnel de formation - CPF).

Le salarié de la TPE/PME qui ne dispose pas d’un service RH interne peut utilement recourir à un conseil en évolution professionnelle afin de préparer son entretien professionnel mais également en aval de l’entretien, selon les cas, pour affiner son projet, définir une stratégie opérationnelle de mise en œuvre ou encore l’aider à identifier la bonne certification et/ou formation, ou rechercher des cofinancements.

Consulter la fiche sur le conseil en évolution professionnelle pour en savoir +

Les outils d’aide à la construction des parcours professionnels personnalisés à votre disposition

Le bilan de compétences
Le bilan de compétences permet au salarié d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles, ses aptitudes et ses motivations pour préparer son évolution professionnelle et, le cas échéant, de son projet de formation. Il peut être mobilisé :

  • soit sur proposition de l’employeur et avec l’accord du salarié, dans le cadre du plan de formation de l’entreprise ;
  • soit à l’initiative du salarié dans le cadre d’un congé spécifique (le congé de bilan de compétences) ;
  • soit à l’initiative de la personne active (notamment salariée) engagée dans une démarche d’évolution professionnelle.

Consulter la fiche sur le bilan de compétences pour en savoir +

La Validation des acquis de l’expérience (VAE)

La VAE contribue à la valorisation du parcours professionnel du salarié en lui permettant d’obtenir tout ou partie d’une certification sur la base d’une expérience professionnelle après validation par un jury des connaissances et des compétences acquises.

La certification peut être un diplôme, un titre à finalité professionnelle ou un certificat de qualification professionnelle (CQP). Il n’est pas nécessaire de suivre un parcours de formation.

-*Consulter la fiche sur la Validation des acquis de l’expérience (VAE) pour en savoir +

La formation professionnelle continue

La formation professionnelle continue est un levier pour accompagner les transitions professionnelles de vos salariés. Elle favorise notamment l’intégration des nouveaux collaborateurs en leur permettant d’être plus rapidement opérationnels, l’adaptation et/ou le développement de leurs compétences tout au long de leur vie professionnelle pour répondre aux évolutions des métiers, aux besoins et aux objectifs de votre entreprise mais également permettre la réalisation des projets d’évolution professionnelle qui rejoignent la stratégie de l’entreprise.

Consulter la fiche "La formation des salariés : principes généraux"

La période de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP)

Sur la base du volontariat et au titre de la responsabilité sociale des entreprises, vous pouvez décider que votre établissement soit le lieu d’accueil d’une ou plusieurs personnes accompagnées dans une démarche d’insertion sociale ou professionnelle placée(s) afin de leur permettre de se confronter à des situations réelles de travail pour découvrir un métier ou un secteur d’activité, confirmer un projet professionnel ou initier une démarche de recrutement.
En démarche préventive, le bénéficiaire peut être une personne en recherche d’emploi ou en réorientation professionnelle.
En démarche proactive, le bénéficiaire est souvent une personne privée d’emploi, inscrite ou non auprès de Pôle emploi.
Vous contribuerez ainsi, avec l’appui des organismes prescripteurs de la PMSM (Pôle emploi, mission locale, Cap emploi…), à la mobilité professionnelle de ces personnes actives.

Consulter la fiche sur la période de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP) pour en savoir +

Le passeport orientation-formation-compétences

Indépendamment de la traçabilité des entretiens professionnels sous votre responsabilité, vous pouvez encourager vos salariés à renseigner, avec l’appui d’un conseiller en évolution professionnelle, un passeport orientation-formation-compétences qui sera sa propriété.

En effet, si vous êtes un patron de TPE ou de PME et que vous ne disposez pas de l’appui d’un service RH en capacité d’accompagner vos salariés dans l’ensemble de leurs démarches professionnelles, ce passeport leur permettra :

  • de recenser les formations suivies et les qualifications acquises dans le cadre de la formation initiale ou continue ;
  • d’enregistrer les différentes étapes et les compétences acquises tout au long de leur vie professionnelle.

Consulter le site du compte personnel de formation pour en savoir + sur le passeport orientation-formation-compétences

Ce passeport est un « journal de bord professionnel » qui leur permettra ainsi de retracer leur parcours professionnel et d’être acteurs de leur évolution professionnelle.