Sébastien BERTON, gérant de la société Toolip (78)

"Ces recrutements vont permettre à Toolip d’accélérer sa croissance et de générer de nouvelles embauches."


Embauche PME – Sébastien BERTON, gérant de la… par gouvernementFR

JPEG - 65.4 ko

Comment avez-vous entendu parler du dispositif Embauche PME ?

Par l’allocution du Président de la République, relayée et étayée par le MEDEF 78 et le GEBS (Groupement des entreprises de la Boucle de Seine) qui ont rapidement donné les informations pratiques de mise en œuvre.

Qu’est-ce qui vous a décidé à demander la prime Embauche PME ?

Pour deux raisons simples : nous y étions éligibles, et la procédure était très rapide à initier.

Quel type de recrutement avez-vous envisagé grâce au dispositif « Embauche PME » ?

Nous avions lancé un recrutement pour embaucher un nouveau commercial. Avec l’annonce de cette aide, nous en avons embauché deux.

Quelles sont les perspectives que cette embauche traduit pour votre entreprise ?

Ces recrutements vont permettre à Toolip d’accélérer sa croissance et de générer de nouvelles embauches (postes administratifs et techniques).

Conseillerez-vous à un chef d’entreprise de bénéficier de ce dispositif ?

Je conseille à tous les chefs d’entreprise de faire la demande. C’est simple et rapide.

Dans quelle mesure le dispositif « Embauche PME » peut-il être déclencheur dans le cadre de l’embauche d’un nouveau salarié ?

Le dispositif n’est pas un « déclencheur » en soit, mais un facilitateur. Cela va dans le bon sens des différentes actions mises en place récemment (CICE, réduction de charge sur les bas salaires…), et qui permettent d’espérer une reprise économique bénéfique à tous.

Quels sont pour vous les bénéfices principaux du dispositif « Embauche PME » ?

Le dispositif permet de profiter très simplement d’un avantage financier non négligeable à l’embauche, cumulable éventuellement avec d’autres aides (le CICE par exemple).

Votre processus de demande du dispositif « Embauche PME » a-t-il été simple ?

Extrêmement simple : un volet CERFA à envoyer, et environ dix jours plus tard, j’ai reçu un courrier signifiant que ma demande avait été acceptée.