Jany MICHELET, co-fondateur de 3D Avenir (91)

"L’aide accordée par ce dispositif permet d’embaucher plus rapidement."

Comment avez-vous entendu parler du dispositif Embauche PME ?

Nous essayons de rester informés et sommes abonnés à la lettre « Bercy infos ».

Qu’est-ce qui vous a décidé à demander la prime Embauche PME ?

Les critères d’éligibilité clairs et simples ainsi que la facilité de la demande.

Quel type de recrutement avez-vous envisagé grâce au dispositif « Embauche PME » ?

Un responsable commercial pour la région Rhône Alpes.

Quelles sont les perspectives que cette embauche traduit pour votre entreprise ?

Une meilleure représentation régionale, une visibilité accrue qui crédibilise notre entreprise sur le territoire national.

Conseillerez-vous à un chef d’entreprise de bénéficier de ce dispositif ?

Oui, évidemment.

Dans quelle mesure le dispositif « Embauche PME » peut-il être déclencheur dans le cadre de l’embauche d’un nouveau salarié ?

Nous sommes une société de 15 personnes, mais aurions la possibilité de faire travailler 3 fois plus d’effectif. Toutefois, le poids des charges et la rigidité administrative (en cas de baisse d’activité et de besoin de demande d’aménagement de paiement auprès de l’URSSAF, les pénalités sont telles qu’il est préférable de ne pas recourir à cette solution par exemple), font que nous restons extrêmement prudents avant de recruter. Toute aide qui puisse permettre de réduire ces charges, sans devoir y consacrer un temps précieux, est bienvenue et est un déclencheur d’embauche.

Quels sont pour vous les bénéfices principaux du dispositif « Embauche PME » ?

Pour une petite structure telle que la nôtre, le bénéfice du dispositif réside en un simple calcul. L’économie de charges correspond à la marge qu’il aurait fallu générer pour couvrir ce coût. La marge correspond à un pourcentage du chiffre d’affaires et le chiffre d’affaires à un nombre d’équipements qu’il faut vendre. L’embauche d’un commercial est associée à un chiffre d’affaire et donc à un nombre d’équipements à vendre. Dès lors que ce nombre est réaliste, l’embauche est rentable, donc possible. L’aide accordée par ce dispositif permet donc d’embaucher plus rapidement. Ce qui bénéficie à l’entreprise qui peut ainsi se développer plus rapidement et générer de nouvelles embauches.

Votre processus de demande du dispositif « Embauche PME » a-t-il été simple ?

Oui, extrêmement simple avec une grande accessibilité des documents.
Après avoir effectué la demande, ce que nous avons fait début février, nous recevons un accusé de réception précisant la bonne prise en compte de la demande, mais pas sa validation.
La validation de celle-ci ne nous sera confirmée qu’au mois d’Avril, soit 2 mois plus tard, par l’envoi de codes qui nous permettront d’accéder à l’espace Sylaé où nous pourrons alors attester de la présence du salarié, ce qui permettra le déclenchement de l’aide, si notre demande est validée.